Maurice Tourneur

 

Maurice Félix Thomas (1871-1961). Il est né à Paris. Son père est bijoutier. Il commence par illustrer des ouvrages de luxe. Après un engagement dans l’artillerie en Afrique du Nord, il devient assistant de Rodin. Dans sa famille plusieurs personnes font du théâtre, il s’intéresse donc à cet art et y rencontre Réjane qu’il va accompagner dans sa tournée en Amérique du sud, à son retour, il entre dans une troupe et épouse en 1904 une comédienne : Fernande Petit avec laquelle il aura un fils : Jacques Tourneur qui sera lui-même réalisateur. Le cinéma naissant le passionne et il devient assistant dés 1912 et cela dans 3 films avant de se lancer dans la réalisation. Son premier film est : La conquête de l’Algérie en 1913, c’est un court-métrage. Dés 1914, il part aux USA où il réalise 14 films en trois ans, il est alors considéré comme un cinéaste majeur, il tourne ainsi jusqu’en 1926 où, après une brouille avec la MGM, il abandonne le tournage de : L’île mystérieuse d’après Jules Vernes et il revient en France où il tourne : L’équipage, mais on lui reproche de n’avoir pas participé à la guerre et il part en Allemagne, il tourne : Le navire des hommes perdus avec Marlène Dietrich, puis  revient en France et se met au parlant avec des films d’une rare puissance dramatique comme : Accusée levez-vous avec Gaby Morlay et Au nom de la loi avec Charles Vanel. Il est aussi très à l’aise dans les comédies comme : Avec le sourire où tourne Maurice Chevalier, Il réalise aussi des films historiques comme Katia et des films fantastiques comme : La main du diable avec Pierre Fresnay et Noël Roquevert. Il tourne :L’impasse des deux anges en 1948 avec Paul Meurisse et Simone Signoret, il est ensuite victime d’un terrible accident de voiture qui le rend paraplégique et il ne peut plus tourner, il se mettra alors à traduire des romans policiers américains. On lui doit une centaine de films, il a aussi écrit de nombreux scénarios. Il apparaît dans 3 films. Au théâtre, il a mis en scène de très nombreuses pièces. Il est un des rares français à avoir son étoile sur le « Hollywood Walk of Fame » de Los Angeles. C’est un des plus grands réalisateurs du monde.