John Sclesinger

(1926-2003). Il est né à Londres. Son père est médecin. Pendant la guerre, il participe à des spectacles pour l’armée. Pendant ses études à Oxford, il fait du théâtre. Après ses études, en 1953, il devient acteur à la TV. Il sera assistant réalisateur dans deux productions pour la TV. En 1962, il réalise son premier long-métrage : Un amour pas comme les autres avec Alan Bates, suivront : Billy le menteur avec Tom Courtenay et Julie Christie, puis Darling avec Dirk Bogard, Laurence Harvey et Julie Christie, trois film qui content la vie quotidienne de gens en difficulté dans la vie. Il tourne ensuite : Loin de la foule déchaînée avec Julie Christie et Terence Stamp raconte l’histoire d’une jolie femme riche et courtisée par 3 hommes. Puis il y aura :Macadam cow-boy avec John Voight et Dustin Hoffman, ce film classé « X » à sa sortie obtiendra 3 « Oscars » dont celui de meilleur film en 1970, c’est l’histoire trouble de deux « paumés », Il réalise ensuite : Un dimanche comme les autres, une histoire de bisexualité, Le jour du fléau avec Donald Sutherland et Géraldine Page, l’histoire de trois personnages à la dérive, Marathon man avec Lawrence Olivier, Dustin Hoffman et Roy Scheider un thriller sur fond de post-nazisme, Yank avec Richard Gere et Vanessa Redgrave, une confrontation, pendant la guerre, des deux cultures anglaise et américaine, Honky Tonk Freeway, l’histoire d’une petite ville en mal de touristes, Le jeu du faucon un film d’espionnage avec Sean Penn et Thimothy Hutton, Les envoûtés avec Martin Sheen, un film d’horreur, Madame Suzatzka avec Shirley McLaine, un immigrant doué au piano doit faire des choix décisifs, L’innocent avec Anthony Hopkins, un film d’espionnage, Au-delà des lois avec Kiefer Sutherland, un film sur l’autodéfense, Un couple presque parfait en 2000 est son dernier film avec Madonna, un amour impossible entre un homosexuel et une femme (Razzie award pour Madonna pire actrice de la décennie, pire film de l’année, pire réalisateur et pire scénario).

Il est aussi acteur dans une trentaine de films. Ouvertement homosexuel, il a traité le sujet dans trois de ses films : Macadam cow-boy, Un dimanche comme les autres et Un couple presque parfait, victime d’un grave accident cardiaque, il a été débranché avec l’approbation de son compagnon.