Laurent Tirard

 

(1967). Il fait des études de cinéma aux USA et a été employé aux studios Warner pour lire les scénarios. Il devient ensuite journaliste à Studio magazine (Qui a fusionné avec Ciné Live et qui vient à nouveau de fusionner avec Première depuis le 01/01/2018), il fait ce travail pendant sept ans. Il réalise ensuite un court-métrage en 1999 avant de tourner son premier film en 1999 : Mensonges et trahisons et plus si affinités avec Clovis Cornillac et Alice Taglioni (750.000 entrées). On lui doit ensuite : Molière avec Romain Duris et Fabrice Luchini (1.200.000 entrées), Le petit Nicolas, une bonne adaptation des histoires de Goscinny illustrées par Sempé avec Maxime Godart, Kad Merard, Valérie Lemercier (5.500.000 entrées), Astérix et Obélix au service de sa Majesté, une adaptation des deux albums de BD de Goscinny et Uderzo (Astérix chez les Bretons et Astérix et les Normands) avec Depardieu, Édouard Baer, Catherine Deneuve et Fabrice Lucchini, ce film n’a pas emporté l’adhésion des auteurs et ayants droit de la BD (3.800.000 entrées),  Les vacances du petit Nicolas, cet opus est beaucoup moins fidèle à Goscinny que le précédent et n’a pas eu le même succès (2.400.000 entrées), Un homme à la hauteur avec Jean Dujardin et Virginie Efira qui est un remake, une histoire curieuse avec un petit homme et une grande femme (700.000 entrées), Le retour du héros avec Dujardin et Mélanie Laurent sort début 2018. Malgré de beaux succès publics, il semble ne pas encore avoir trouvé son style de réalisation.