Sean Connery

 

            Thomas Sean Connery (1930). Il est écossais et très fier de l’être. Sa jeunesse est difficile car ses parents ne sont pas riches et il doit faire des petits boulots pour aider ses parents, puis il s’engage dans la marine pour 3 ans et au retour, ce sera de nouveau une multitude de petits boulots. Adepte du culturisme, c’est là qu’il entrera en contact avec le milieu du spectacle  et débutera par le théâtre puis par la TV. Il tourne son premier film en 195 :Voyage en Birmanie, mais c’est avec James Bond contre docteur No qu’il deviendra célèbre, il va donner à ce personnage une grande élégance, un humour et un charme inégalé. Il tournera un denier « Bond » : Jamais plus jamais en 1983. Après James Bond il tournera des films de très grande valeur, ce qui ne sera pas toujours le cas de ses successeurs. Il a été anobli par la reine en 2000.

            On peut le voir dans : Train d’enfer, La plus grande aventure de Tarzan,  Le jour le plus long, Pas de printemps pour Marnie, La colline des hommes perdus (Un film d’une profonde noirceur sur la cruauté de certains petits chefs de l’armée), Shalako, Zardoz, Le gang Anderson (Bon mais la fin est triste), Un pont trop loin, Meteor, L’homme qui voulut être roi(La formidable saga de deux aventuriers qui deviendront des dieux dans une province reculée proche de l’Inde), Outland (La transposition dans l’espace interplanétaire du train sifflera trois fois), La rose et la flèche( Un film bourré d’émotion sur la fin de Robin des Bois),  Highlander, Le nom de la rose (Extraordinaire adaptation du roman), Présidio (Avec Tom Cruise et Meg Ryan, un très bon thriller), Family Business,  Les incorruptibles ( Magnifique polar), Rock  avec Nicolas Cage (Où il a un look incroyable), A la poursuite d’octobre rouge (Un suspens sous-marin à couper le souffle), Juste cause, Soleil levant (Un thriller dans les milieux japonais),  La maison Russie (Film d’espionnage avec un scénario très intelligent), Haute voltige (Cambriolages élégants), A la rencontre de Forester, La ligue des gentlemen extraordinaires, Sir Billi.

 Je ne connais pas de mauvais films avec cet acteur. Il a eu un « Oscar » du meilleur second rôle pour « Les incorruptibles » en 1988.