Yul Brynner

 

            Yul  Taidje Khan (1915-1985). Il est d’origine Russe, son père est suisse et sa mère russe, il est né dans les îles Sakhaline, toute sa vie, il a entretenu le mystère ses origines. Il passe sa jeunesse en Mandchourie et vient en France au début des années 30. Il a été chanteur dans des cabarets puis trapéziste au cirque d’hiver, mais un accident le réduit au rôle de machiniste chez Sacha  Pitoëff. Il passe aux USA en 1941 et travaille au ministère de la guerre en 1942. Il travaille d’abord pour la TV.  Son premier film date de 1949 : La brigade des stupéfiants, son dernier sera : Les rescapés du futur en 1976. Immédiatement reconnaissable avec son crâne rasé et son visage rond, il sera adulé du public à son époque.

            On peut le voir dans : Les dix commandement (Qui a été un triomphe mondial et qui n’a pas vieilli), Les sept mercenaires (Où il est Chris, le chef de la bande. C’est un remake du film japonais : Les sept samouraïs qui est aussi un chef d’œuvre absolu. Tous les acteurs du film les sept mercenaires ont connu la célébrité par la suite), Le mercenaire de minuit (Où il est un pistolero désabusé et cynique), Anastasia,  Salomon et la reine de Saba, Le testament d’Orphée de Jean Cocteau, Aimez-vous Brahms, Les fuyards de Zahrain, Taras Boulba, L’ombre d’un géant, La griffe, Pancho Villa, Le serpent. Il se consacrera au théâtre à la fin de sa vie.

            Un immense acteur atypique.