Roman Polanski

 

Rajmund Roman Thierry Liebling (1933). Il est né à Paris. Son père est un peintre polonais et sa mère est d’origine russe, C’est son père qui changera son nom en Polanski plus facile à prononcer. Ils retournent en Pologne, à Cracovie,  en 1936. Sa famille est raflée et déportée par les allemands, sa mère mourra à Auschwitz, son père reviendra de Mauthausen en 1945. Quant à lui, il réussira à se cacher pendant toute la guerre, ne pouvant aller à l’école, il se passionnera pour le cinéma en regardant des films allemands (Les seuls autorisés). Après guerre, il fait une école d’art et se produit au théâtre avant de faire une école de cinéma à Lodz. Il débute  comme acteur en 1953 puis tourne un court-métrage en 1955 avant de devenir assistant  sur 2 films en 1957 et en 1960 tout en continuant de réaliser des courts-métrages. Il tournera son premier long métrage en 1962 : Le couteau dans l’eau en Pologne. Le suivant sera : Répulsion en 1965 avec Catherine Deneuve, puis ce sera : Cul-de-sac en 1966 avec Donald Pleasence et Françoise Dorléac, Le bal des vampires où il est acteur en 1967 avec sa future épouse Sharon Tate, Rosemary’s baby en 1968 avec Mia Farrow et John Cassavetes (un film très controversé à cause de son contenu sulfureux, c’est un des premiers thriller satanique), Macbeth en 1971, Quoi en 1972 avec Marcelleo Mastroianni, Chinatown en 1974 avec Jack Nicholson, Faye Dunaway et John Huston, Le locataire avec Adjani et lui-même en 1976, Tess avec Nastassja Kinski en 1979, Pirates en 1986 avec Walter Matthau, Frantic en 1988 avec Harrison Ford et Emmanuelle Seigner, Lunes de fiel en 1992 avec Hugh Grant, Kristin Scott Thomas et Emmanuelle Seignier, La jeune fille et la mort en 1994 avec Ben Kingsley et Sigourney Weaver, La neuvième porte en 1999 avec Johnny Depp, Le pianiste en 2002, Oliver Twist en 2005 avec Ben Kingsley, The ghost writer en 2010 avec Pearce Brosnan et Ewan McGregor (Un excellent thriller avec un final stupéfiant), Carnage en 2011 avec Jodie Foster et Kate Winslet, La Vénus à la fourrure en 2013 avec Emmanuelle Seignier et Mathieu Amalric, D’après une histoire vraie en 2017 avec Emmanuelle Seigner et Eva Green (Très mal accueilli par la critique à Cannes).

Il a été frappé par un terrible drame en 1969, l’assassinat barbare de son épouse d’alors : Sharon Tate (qui était enceinte de 8 mois) par les adeptes du démoniaque Charles Manson (qui vient de mourir en prison en 2017), ces malades iront jusqu’à écrire le mot « Pig » sur la porte avec le sang de l’actrice !
Il est, malheureusement au centre d’accusations de viol d’une jeune fille de 13 ans aux USA (Il a plaidé coupable de ce fait) et à ce titre, il ne peut plus entrer aux USA qu’il a fuit à la suite d’un mandat d’arrêt lancé contre lui par le juge et qui court toujours, il a échappé à de nombreuses tentatives d’extraditions. Plusieurs autres accusations du même type pèsent sur lui, la justice tranchera.

Il a tourné dans de nombreux pays : Pologne, France, USA, Grande Bretagne…

Il a été acteur dans une quarantaine de films et scénariste de 37.

Il a aussi touché au théâtre et à l’opéra.

Il a obtenu un « Oscar » pour : Le pianiste  en 2003, Les Golden Globes pour : Tess (1981) et Chinatown (1975), Une palme d’or à Cannes pour : Le pianiste en 2002, les « César » pour : La Vénus à la fourrure (2014), Carnage (2012), Ghost writer (2011), Le pianiste (2003), Tess (1980) et un Ours d’or à Berlin en 1966 pour : Cul de sac.