Michele Morgan

Simone Renée Roussel (1920-2016). Elle est née à Neuilly sur Seine. « T’as d’beaux yeux tu sais », célèbre réplique de Jean Gabin destinée à Michèle Morgan dans Quai des brumes de Marcel Carné , au départ , ce n’était pas les yeux qui étaient dans le texte, mais Gabin a voulu rendre hommage au beau regard de cette actrice. Elle a un fils : Mike Marshall qui fera aussi du cinéma (On le voit dans : La grande vadrouille, c’est l’aviateur qui se déguise en bavaroise avec tresses !).

            Apres les cours Simon, elle fait ses débuts au cinéma dans : La vie parisienne, Une fille à papa et Mademoiselle Mozart en 1935, elle poursuit avec des petits films jusqu’à ce que Marc Allégret lui offre un rôle dans : Gribouille aux côtés de Raimu.

 Pendant la guerre elle part aux USA où elle tournera cinq films, mais n’y fera pas carrière, en revenant en France, elle tourne ; La symphonie pastorale qui lui vaudra le prix d’interprétation à Cannes en 1946. Elle fait aussi de la peinture, écrit des poèmes et des livres. C’est une des plus grandes dames du cinéma français.

            On peut la voir dans : Remorques, Maria Chapdelaine, La belle que voilà, Destinées, Les orgueilleux, Napoléon, Les grandes manœuvres, Si Paris nous était conté, Marie-Antoinette, Retour de manivelles, Le miroir à deux faces, Maxime, Pourquoi viens-tu si tard, Les scélérats, Fortunat, Les lions sont lâchés, Le crime ne paie pas, Landru, Constance aux enfers, Les centurions, Benjamin ou les mémoires d’un puceau, Le chat et la souris, Robert et Robert, Ils vont tous bien est son dernier film en1990. Elle a eu un « César » d’honneur en 1992 et Le lion d’or de Venise pour sa carrière en 1996.

            Elle a pratiquement abandonné le cinéma pour le théâtre depuis 1967.