23 mai 2013

DECES de GEORGES MOUSTAKI

Moustaki

 

Giuseppe Mustacchi (1934-2013). Il est né à Alexandrie en Egypte. Il vient à Paris en 1951, où il exerce de multiples petits boulots, mais sa vraie passion est la chanson, il sera un formidable auteur : on se souvient de Milord chanté par Edith Piaf, mais aussi de Sarah, Ma solitude, chanté par Serge Reggiani et la longue dame brune avec Barbara. Il sera aussi son propre interprète (Le métèque). Il a aussi travaillé pour le cinéma en écrivant des musiques de film : Le temps de vivre, Solo, Le pistonné, Mendiants et orgueilleux en particulier, il a tourné dans un film en 1972 : Mendiants et orgueilleux, il a aussi travaillé pour la TV : Les mouettes, Le comte de Monte Cristo et un épisode de Navarro. Il a aussi publié une dizaine de livres

Posté par CINELOVER à 11:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 octobre 2012

GEORGES BRASSENS

Georges Brassens

 

Georges Charles Brassens (1921- 1981). Il est né à Sète. Chanteur poète, universellement connu et admiré, il n'a tourné qu'un seul film en 1957 : Porte des Lilas de René Clair où il joue un doux anarchiste « L'artiste », ce film est tiré d'un roman de René Fallet : La grande ceinture, il y chante trois chansons : Le vin, l'amandier, Au bois de mon cœur. L'expérience, bien que réussie, le fera renoncer définitivement au cinéma. Pagnol tentera de le refaire jouer dans : Les lettres de mon moulin, mais cela ne se fera pas. En revanche, il composera pour le cinéma : Les Copains, Le drapeau noir flotte sur la marmite, Heureux qui comme Ulysse. On l'entend aussi dans : Le dîner de con (Le temps ne fait rien à l'affaire)

 

Posté par CINELOVER à 09:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 juillet 2012

YVES MONTAND

Yves Montand

 

            Ivo Livi (1921-1991). Il est né en Toscane, il est le  fils d’une famille pauvre d’immigrés italiens qui a fui l’Italie fasciste en 1923.Sa jeunesse à Marseille sera très difficile et il devra travailler très jeune dans des métiers pénibles, puis après avoir obtenu un emploi dans un cabaret, il débutera comme chanteur (Dans les plaines du Far West quand vient la nuit, Limbo lio….). Son premier film il le tournera en 1944 : Etoile sans lumière, son dernier sera IP5 en 1991(Il est décédé pendant le tournage)

 Militant politique fervent puis déçu, sur la fin de sa vie il s’est fortement impliqué dans la politique française et aurait même peut-être été tenté de se présenter aux élections présidentielles (Comme Coluche) s’il n’était pas décédé. Il a tenté, sans grand succès, une carrière aux USA, sa vie a croisé : Edith Piaf, Marilyn Monroe et Simone Signoret.

            On le voit dans : Les portes de la nuit,Le salaire de la peur, L’air de Paris, Les héros sont fatigués, Napoléon, Les sorcières de Salem, La loi, Compartiment tueurs, La guerre est finie, Z (Où il est vraiment habité par le personnage), Le diable par la queue, L’aveu, Le cercle rouge (De JP Melville avec Delon, Bourvil, Volonte),Etat de siége, Vincent François Paul et les autres,Section spéciale, I comme Icare, La folie des grandeurs (Où il prend la place de Bourvil qui était décédé), César et Rosalie, Police python 357, La menace (Un excellent thriller avec un scénario diabolique), Le choix des armes (Avec Deneuve et Depardieu), L’été meurtrier, Garçon, Jean de Florette, Manon des sources,Trois places pour le 26, Netchaïev est de retour. Il n’y a aucun film médiocre dans sa filmographie tant il s’impliquait dans chacun de ses rôles.

Un grand acteur dramatique ou comique doublé d’un très bon chanteur, il est éternellement présent dans la mémoire des cinéphiles.

            ANECDOTE, Son Pseudo d’Yves Montand vient de la manière dont sa mère l’invitait à remonter dans l’appartement quand il était dans la cour, elle disait en italien : Ivo, monta !

Posté par CINELOVER à 08:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 juillet 2012

TINO ROSSI

Tino Rossi

            Constantin Rossi (1907 – 1983). Il est né à Ajaccio. Tout le monde le connaît comme excellent chanteur (Petit papa Noël, Marinella), mais sa carrière au cinéma est beaucoup plus modeste car les réalisateurs  n’ont voulu voir en lui que le chanteur et les scénarios de ses films sont très faibles, on lui demande surtout de chanter. Il vient au cinéma en 1934 avec le parlant (Ou le chantant si l’on préfère). Il cesse de tourner en 1953 et ne reviendra sur les écrans qu’à deux reprises, dans : Jusqu’au bout du monde en 1962 et en jouant son propre rôle dans : Une drôle de bourrique en 1970 une comédie corse de Jean Canolle.

            On peut le voir dans : Marinella, Lumières de Paris, Le gardian, Naples au baiser de feu, Deux amours, Envoi de fleurs, Son dernier Noël, Si Versailles m’était conté de Sacha Guitry.

Posté par CINELOVER à 08:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 mai 2012

MAURICE CHEVALIER

  

            Maurice Auguste Chevalier (1988 – 1972). Il est d’origine modeste, il a dix ans quand son père quitte le domicile familial, il quitte alors l’école pour travailler, il a une passion pour le cirque et fait l’acrobate, puis il se dirige vers la chanson où il adopte son célèbre canotier. Il se lance aussi dans le cinéma muet, il tourne son premier film en 1908 : Trop crédule, il tournera encore un peu avant guerre. Lors de la première guerre mondiale, il est blessé et reste prisonnier pendant deux ans, il rentre en 1916 et reprend sa carrière, mais c’est aux USA à partit de 1928 qu’il va vraiment exercer cet art à un haut niveau sous la direction de grands Maurice Chevalierréalisateurs, il est alors le « Frenchie » avec l’accent de Ménilmontant (Il parlait parfaitement l’anglais mais « A la française ») et il occupe le rôle de jeune premier aux côtés des plus belles actrices de l’époque. Après la deuxième guerre il aura des ennuis à la Libération car il est accusé de mollesse devant l’occupant, mais il sera blanchi grâce au parti communiste(Il a hébergé une famille juive ). Il sera interdit d’entrée aux USA de 1951 à 1955 pour avoir signé l’appel de Stockholm. On peut le voir dans : La veuve joyeuse, Piége, Ma pomme, Folies bergères, Gigi, Cancan, Ariane,  Fanny, Les enfants du capitaine Grant.

            ANECDOTE : Il a chanté un « Twist » avec Eddy Mitchell et les chaussettes noires !

Posté par CINELOVER à 11:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 mai 2012

MARCEL MOULOUDJI

Marcel MouloudjiMarcel André Mouloudji (1922 -1994). Il est né à Paris. Son père est un maçon kabyle immigré et sa mère est bretonne. Il tourne très tôt au cinéma en 1936 dans : La guerre des gosses. Il milite au moment du front populaire en 1936. Il gagnera ses galons de vedette avec : Les disparus de Saint Agil de Christian-Jaque en 1938. Il descend à Marseille en 1939 au moment de la déclaration de la guerre. En revenant à Paris, il se retrouve en plein dans le Saint Germain des prés, il est acteur, comédien et peintre, mais il ajoute encore une corde à son arc en devenant chanteur (On se souvient de son « Déserteur »  de Boris Vian et du « Gentil coquelicot »).

            Au cinéma on le voit aussi dans : Jenny, Ménilmontant, A Venise une nuit,  L’entraîneuse, Le grand élan, Premier bal, Adieu Léonard, Boule de suif, Les jeux sont faits, Justice est faite, Nous sommes tous des assassins,La vie d’un honnête homme, La planque en 1961 sera son dernier film.

            Un acteur et un homme de convictions très attachant.

Posté par CINELOVER à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 mai 2012

LEO FERRE

Léo Ferré

Léo Albert Charles Antoine Ferré (1916-1993). Il est né à Monaco. Adulé ou détesté, il reste cependant un des plus grands chanteurs français (Ou francophone) du 20° siècle (Avec Brassens, Brel, Nougaro…), certaines de se chansons sont fabuleuses : Avec le temps, Monsieur Williams, Comme à Ostende, L’île Saint Louis, La vie d’artiste, Le piano du pauvre. Il peut aussi être d’une rare cruauté comme dans : La chanson du scaphandrier.  Il n’a pas tourné de films, mais il a été l’auteur de musique ou de chanson de films. D’abord pour des courts-métrages comme : Paris-Taxis en 1949 (Pour Zizi Jeanmaire) ou Au temps du cinématographe en 1950. Puis il a composé pour : La cage d’or, Douze heures d’horloge, Un cœur gros comme ça, HUIT et DEMI de Fellini, L’albatros de Mocky, Numéro deux  et Passion de Godard, Mon cher sujet, Les amants du pont neuf, On connaît la chanson, Les passagers, Je rentre à la maison est sa dernière création.

Posté par CINELOVER à 20:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 avril 2012

JACQUES BREL

Jacques Brel 

            Jacques Romain Georges Brel (1929 -1978). Il est né en Belgique. C’est, bien sûr ,l’immense auteur compositeur chanteur que tout le monde connaît, mais c’est aussi un acteur ,réalisateur, il n’a pas une très longue filmographie, mais la qualité est toujours présente. Il a réalisé deux films : Franz en 1971 et Far West en 1973. Son premier film sera : Les risques du métier d’André Cayatte en 1968 (Un instituteur est accusé à tort d’attouchement par une de ses élèves), La Bande à Bonnot (Où il est un intellectuel anarchiste, avec Bruno Cremer en Bonnot), Mon oncle Benjamin (Où il est un joyeux drille trousseur de filles), Les assassins de l’ordre (Où il est un juge qui enquête sur une bavure policière), Mont-Dragon (Un film très décrié où seul Jacques Brel tira son épingle du jeu) , L’aventure c’est l’aventure (Une bonne comédie de Claude Lelouch), Le bar de la fourche (Un Belge part au Canada à la recherche d’une femme),L’emmerdeur (La première apparition de François Pignon en représentant suicidaire qui empoisonne la vie du tueur joué par Lino Ventura. Une belle réussite), ce sera son dernier film en 1973.

Posté par CINELOVER à 11:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 avril 2012

ELVIS PRESLEY

Elvis Presley 

            Elvis Aaron Presley (1935 -1977). Il est né dans le Mississippi à Tupelo. Sa mère est ouvrière et son père vendeur dans une épicerie, le foyer est pauvre, ils doivent déménager à Memphis dans le Tennessee où sa mère fait des ménages et des gardes de nuit à l’hôpital, son père fait des petits boulots et lui travaille également en dehors de l’école. Il adore la musique noire (Blues et Gospel), un jour il enregistre à ses frais un disque pour l’offrir à sa mère, ce sera le début d’une immense carrière de chanteur (700 millions de disques vendus de son vivant), trente ans après sa mort, il reste une idole dans le monde entier.

            Au cinéma, il tournera 31 films dont la plus grande majorité est sans intérêt artistique, on lui demande surtout de chanter pour vendre ensuite ses albums. Dans toute sa filmographie, on peut sauver : King Créole de Michael Curtiz, Les rôdeurs de la plaine de Don Siegel, Le rock du bagne et L’amour en quatrième vitesse de George Sidney. Sa carrière au cinéma aurait eu beaucoup à gagner s’il avait été filmé par des réalisateurs de talent. Il cessera de tourner en 1969 (Dernier film : Change of habit).

Posté par CINELOVER à 19:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 avril 2012

CHARLES TRENET

charles trenet 

            Louis Charles Augustin Georges Trenet (1913-2001). Il est né à Narbonne. C’est un des plus grands chanteurs français du siècle dernier (Brassens avait une grande admiration pour lui), ses chansons sont immortelles : La mer, Boum, Y’a d’la joie, l’âme des poètes, La folle complainte, Nationale 7, Douce France,etc…Mais il a aussi tourné dans quelques films : Je chante en 1938, La route enchantée, La romance de Paris, Frédérica, Adieu Léonard, La cavalcade des heures, Bouquet de joie, C’est arrivé à 36 chandelles, Boum sur Paris, Printemps à Paris, L’or du duc en 1965 sera son dernier film. Il a aussi composé de nombreuses chansons et musiques de films.

Posté par CINELOVER à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :