Léo Ferré

Léo Albert Charles Antoine Ferré (1916-1993). Il est né à Monaco. Adulé ou détesté, il reste cependant un des plus grands chanteurs français (Ou francophone) du 20° siècle (Avec Brassens, Brel, Nougaro…), certaines de se chansons sont fabuleuses : Avec le temps, Monsieur Williams, Comme à Ostende, L’île Saint Louis, La vie d’artiste, Le piano du pauvre. Il peut aussi être d’une rare cruauté comme dans : La chanson du scaphandrier.  Il n’a pas tourné de films, mais il a été l’auteur de musique ou de chanson de films. D’abord pour des courts-métrages comme : Paris-Taxis en 1949 (Pour Zizi Jeanmaire) ou Au temps du cinématographe en 1950. Puis il a composé pour : La cage d’or, Douze heures d’horloge, Un cœur gros comme ça, HUIT et DEMI de Fellini, L’albatros de Mocky, Numéro deux  et Passion de Godard, Mon cher sujet, Les amants du pont neuf, On connaît la chanson, Les passagers, Je rentre à la maison en 2001 est sa dernière création.