William A

 

William Augustus Wellman (1896-1975). Il est né dans la Massachusetts. Son père est agent de change. Il joue au hockey, mais il est aussi « loubard » de banlieue dans sa jeunesse. Il sera « viré » de son école pour « voies de faits » sur le directeur ! Il tente alors de se débrouiller dans la vie, mais sans succès. Mais il est remarqué par Douglas Fairbanks lors d’un match de hockey, Fairbanks l’encourage à devenir acteur de cinéma, mais il préfère s’engager dans la Légion Étrangère française avant de devenir pilote pendant la première guerre et ainsi assouvir ses rêves d’aviateur, il y gagnera le surnom de « Wild Bill » qui le suivra toute sa vie. A la fin de la guerre l’armée lui demande de devenir instructeur, mais Fairbanks le ramène au cinéma et, après des petits boulots, en 1919, il tourne sous la direction de Raoul Walsh dans : Evangeline. Il sera acteur dans 5 films de 1919 à 1936. Il devient réalisateur en 1920 et tournera plus de 80 films. On lui doit en particulier : Une étoile est née avec Janet Gaynor et Frederic March, L’étrange incident avec henry Fonda, Buffalo Bill avec Joel McRea et Maureen O’Hara, Les forçats de la gloire avec Robert Mitchum, Le rideau de fer avec Dana Andrews et Gene Tierney, Au-delà du Missouri avec Clark gable, Convoi de femmes, un extraordinaire western de femmes, l’épopée de femmes allant repeupler un village d’hommes dans l’Ouest avec Denise Darcel, Hope Emerson et Robert Taylor, Écrit dans le ciel avec John Wayne, Les commandos passent à l’attaque avec James Garner et C’est la guerre son dernier film en 1958 avec Clint Eastwood. Un formidable cinéaste qui a su valoriser les femmes.