François Leterrier

            François Jean-Pierre Gilbert Leterrier (1929). Il est né à Margny lés Compiègne dans l’Oise. Il fait des études universitaires de philosophie à la Sorbonne. Robert Bresson recherche un acteur inconnu pour jouer le rôle du lieutenant Fontaine dans son chef d’œuvre : Un condamné à mort s’est échappé en 1956, il sera l’heureux élu, mais il ne récidivera qu’une fois comme acteur dans Stavisky d’Alain Resnais en 1974. En revanche, il deviendra un réalisateur de talent après avoir été l’assistant de Louis Malle, Marc Allégret ou Yves Allégret, mais ses films ne seront jamais de grands succès malgré deux « Grands prix du cinéma français, il fera alors des films plus « grand public » avec Clavier ou Jugnot. On lui doit par exemple : Les mauvais coups, son premier film comme réalisateur en 1960, Un roi sans divertissement, La chasse royale, Projection privée, Goodbye Emmanuelle, Va voir maman papa travaille, Je vais craquer, Quand tu seras débloqué, fais-moi signe (Ex : Les babas-cool), Le garde du corps, Tranches de vie, Le fils du Mékong en 1991 est son dernier film. Il a aussi tourné pour la TV. Son fils Louis Leterrier est aussi réalisateur (Le transporteur, Le choc des Titans).