Roger Hanin

 

            Roger Paul Lévy devenu Roger Paul Hanin  (1925-2015). Il est né à Alger, son père est employé des PTT. Jeune ,il est excellent en basket-ball (Il a été champion de France) et en ping-pong, les lois de Vichy contre les juifs le font exclure du lycée, en 1944, il s’engage dans l’aviation, puis il vient à Paris pour suivre des études de pharmacie, mais un ami lui fait connaître le monde du cinéma et il fait de la figuration dans : La môme vert-de-gris avec Eddie Constantine, puis dans : Le chemin de Damas, il est fasciné par le monde du spectacle et décide de s’y consacrer, il suit les cours Simon et Vitold. Au cinéma, il est spécialisé dans les rôles de truand avec l’accent de « Là bas », ces rôles lui colleront à la peau pendant de longues années, il tournera en France mais aussi en Europe. Puis sa carrière prend  un tour nouveau, il écrit des scénarios et se lance dans la réalisation avec succès. En 1981, il devient le beau-frère du président socialiste de l’époque (Etant lui-même sympathisant du parti communiste auquel y adhérera par la suite). Il sera aussi le très célèbre « Commissaire Navarro » à la télévision de 1989 à 2007. Il est aussi un très bon comédien de théâtre et a créé le festival de Pau.

On le voit dans : Gas-oil, A bout de souffle, La valse du gorille, Rocco et ses frères, Le tigre aime la chair fraîche, Le sucre, Le coup de Sirocco, Le grand pardon 1 & 2, Les misérables (Hossein), Le grand carnaval, Train d’enfer, La rumba, Dernier été à Tanger, L’union sacrée, L’orchestre rouge, Le nombril du monde, Soleil est son dernier film en 1997. Il a réalisé : Le faux-cul, Le protecteur, Train d’enfer, La rumba, Soleil. Au total, il a tourné plus de 70 films, c’est un comédien très sympathique.