Greer Garson

 

            Eileen Evelyn Greer Garson (1904-1996). Elle est née à Londres. Sa mère est membre d’une grande famille écossaise. Son père décède en 1907. Elle fait de belles études puis devient secrétaire dans une agence de publicité. Elle débute au théâtre avec le soutient de Sir Laurence Olivier et c’est là qu’elle est remarquée par Louis B. Meyer qui l’engage et la fait tourner pour la première fois en 1939 dans : Au revoir Mr Chips où elle remporte un très gros succès. C’est une très jolie rousse qui a marqué le cinéma de son époque en jouant des rôles de femmes de tête comme Marie Curie ou Eleanor Roosvelt. Elle obtiendra d’ailleurs un « Oscar » en 1942 pour : Miss Miniver. A l’écran elle forme un couple idéal avec Walter Pidgeon avec qui elle tournera plusieurs films. Pendant la guerre, elle est une des actrices les plus adulées du cinéma. Après guerre son étoile pâlit car la mode des héroïnes vertueuses est passée, elle change alors de registre en jouant dans des drames : L’amant de Lady Doverly, des comédies : La belle imprudente, des films historiques : Jules César. Après 1955, elle ne tourne pratiquement plus. On peut la voir dans :  Orgueil et préjugé, Les oubliés, Prisonniers du passé, Madame Parkington, La dynastie des Forsyte, Une étrangère dans la ville, Le plus heureux des millionnaires sera son dernier film en 1967.