14 décembre 2017

ROMAN POLANSKI

    Rajmund Roman Thierry Liebling (1933). Il est né à Paris. Son père est un peintre polonais et sa mère est d’origine russe, C’est son père qui changera son nom en Polanski plus facile à prononcer. Ils retournent en Pologne, à Cracovie,  en 1936. Sa famille est raflée et déportée par les allemands, sa mère mourra à Auschwitz, son père reviendra de Mauthausen en 1945. Quant à lui, il réussira à se cacher pendant toute la guerre, ne pouvant aller à l’école, il se passionnera pour le cinéma en regardant des films... [Lire la suite]
Posté par CINELOVER à 22:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 décembre 2017

PIERRE GASPARD-HUIT

Jean Michel Pierre Gaspard-Huit(1917-2017). Il est né Libourne. C’est un cinéaste discret sur la vie duquel, on sait peu de chose. Il a été marié à la comédienne Claudine Auger (ex-Miss France 1957 puis première dauphine de Miss Monde en 1958 et ex-James Bond girl). Il a commencé sa carrière par des courts-métrages dés 1949 (La vie tragique d’Utrillo), jusqu’en 1954, il tourne alors son premier long-métrage : Sophie et le crime avec Marina Vlady et Peter Van Eyck, suivront : Paris canaille avec Dany Robin et Daniel... [Lire la suite]
Posté par CINELOVER à 09:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 décembre 2017

FRED ZINNEMANN

  (1907-1997). Il est né à prés de Vienne en Autriche. Son père est médecin. Il fait des études de droit qu’il abandonne pour intégrer une école de cinéma à Paris. Il se rend ensuite à Berlin pour occuper un poste d’assistant opérateur, puis d’assistant réalisateur sur 5 films entre 1930 et 1936. Il sera également acteur dans 3 films. Quand le parlant arrive, il migre aux USA à la MGM. Il a tourné son premier film en 1930 : Les hommes du dimanche suivi de : Les révoltés d’Alvarado en 1936, puis, il ne tournera que... [Lire la suite]
Posté par CINELOVER à 06:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 décembre 2017

MARCEL CAMUS

(1912-1982). Il est né dans les Ardennes. Son père est enseignant. Roland Dorgelès est son oncle. Il fait ses études aux Beaux-Arts et enseigne le dessin. Prisonnier de guerre en Allemagne, il s’initie au théâtre sous tous ses aspects, à son retour, son oncle le fait connaître à de grands cinéastes et il devient l’assistant dans une quinzaine de films dont ceux de Becker, Bunuel, Astruc. Il réalise un court-métrage en 1950 : Renaissance du Havre mais il ne réalisera son premier film qu’en 1957 : Mort en fraude avec... [Lire la suite]
Posté par CINELOVER à 06:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 décembre 2017

AKIRA KUROSAWA

  (1910-1998). Il est né à Tokyo. Il est le dernier d’une famille de 4 enfants. Ses ancêtres étaient des samouraïs. Son père, responsable l’éducation physique dans une école militaire, est un grand amateur de cinéma et il communique cette passion à son fils dés l’âge de 6 ans. Il  se montre très attiré part la peinture et tous les arts graphiques. Son frère aîné Heigo le prend en charge et conforte sa passion du cinéma, il est lui-même commentateur de films muets, l’arrivée du parlant le ruine et il se suicide en 1930.... [Lire la suite]
Posté par CINELOVER à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 décembre 2017

SERGE KORBER

    (1936). Il est né à Paris. Janus du cinéma national, il a tourné de bonnes comédies, mais aussi des films pornographiques « hard » sous le pseudonyme de John Thomas, le premier film de ce genre : l’essayeuse, lui vaudra d’ailleurs une condamnation et la destruction du négatif et de toutes les copies de ce film. Il a réalisé un grand nombre de courts-métrages avant de se lancer dans les longs-métrages. Son premier film est : Un garçon, une fille en 1966, suivront : Un idiot à Paris un très bon... [Lire la suite]
Posté par CINELOVER à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 décembre 2017

ERIC ROCHANT

      (1961). Il est né à Paris. Il fait des études de cinéma à l’IDHEC et débute par le court-métrage, il en tourne 3 et le troisième : Présence féminine obtient le « César » du meilleur court-métrage. Il passe au long-métrage l’année suivante avec : Un monde sans pitié avec Yvan Attal et Hippolyte Girardot qui obtiendra le « César » du premier film et le prix Louis Delluc. Il tourne ensuite : Aux yeux du monde avec Yvan Attal et Kristin Scott Thomas, les patriotes avec Yvan... [Lire la suite]
Posté par CINELOVER à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 novembre 2017

JACQUES FEYDER

    Jacques Léon Louis Frédérix (1885-1948). Il est né en Belgique à Ixelles. Il obtiendra la nationalité française en 1928. Il débute sa carrière au théâtre tout en étant figurant au cinéma avant de devenir assistant de Gaston Ravel de1912 à 1915. Il tourne son premier film, muet, en 1916 : Têtes de femmes-femmes de tête. Entre 1915 et 1917, il tournera 15 films, surtout des comédies (dont 3 sur un scénario de Tristan Bernard). On lui doit : L’Atlantide, Visages d’enfants, Carmen, Thérèse Raquin, Les... [Lire la suite]
Posté par CINELOVER à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 novembre 2017

JOHN BOORMAN

(1933). Il est né en Angleterre. Il est éduqué chez les salésiens. Il a vécu dans son enfance la guerre et les bombardements de Londres. Son premier travail est dans un pressing, mais, passionné de cinéma, il écrit des critiques dans des revues et fait des chroniques radio dés ses 17 ans. Il devient ensuite monteur à la TV puis réalisateur de documentaires pour la BBC en particulier. Il tourne son premier film en 1965 avec un groupe musical célèbre à l’époque : Le Dave Clark Five : Sauve qui peut. Il se rend ensuite... [Lire la suite]
Posté par CINELOVER à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 octobre 2017

BERNARD BORDERIE

  (1924-1978). Il est né à Paris. Son père est producteur de films et c’est lui qui le fera entrer dans la profession, il devient assistant réalisateur dans 5 films avant de réaliser son premier court-métrage en 1949, puis, il tourne son premier film en 1952 : L’entraîneuse, il en tournera au total une trentaine, mais aussi des TV Films et des séries TV. Il aura du succès en faisant tourner la vedette de l’époque : Eddie Constantine (E.C.). On lui doit : La môme vert-de-gris (E.C.), Les femmes s’en balancent... [Lire la suite]
Posté par CINELOVER à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :