15 octobre 2019

RENÉ ALLIO

René allio

(1924-1995). Il est né à Marseille. Il fait des études littéraires et devient décorateur de théâtre. Il ne viendra au cinéma qu’en 1962 avec un court métrage, suivra en 1965, un excellent premier film : La vieille dame indigne avec Sylvie, ce film et Sylvie obtiendront de nombreuses récompenses. Il a peu tourné : 11 films, en particulier, Les camisards, Moi-Pierre Rivière, Retour à Marseille, Le matelot 512 et Transit en 1991 qui est son dernier film. Il est aussi scénariste. Il a aussi réalisé des travaux architecturaux.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 octobre 2019

ETIENNE CHATILIEZ

Etienne Chatiliez

(1952). Il est né à Roubaix. Il est issu de la « Pub », en premier à la radio, puis pour la TV. Il ne se tourne vers le cinéma qu’en 1988 avec un coup de maître : La vie est un long fleuve tranquille pour lequel il aura les « Césars » du meilleur premier film et du meilleur scénario original, le tout accompagné d’un César du meilleur second rôle féminin pour Hélène Vincent et du meilleur Espoir féminin pour Catherine Jacob, ce film fera plus de 4.000.000 d’entrées en France, il récidive avec le grinçant : Tatie Danielle (2.100.000 d’entrées en France), Puis : Le bonheur est dans le pré (Prés de 5.000.000), suivra : Tanguy (4.300.000), Le suivant : La confiance règne est un semi-échec avec seulement 430.000 entrées, Agathe Cléry aura un peu un meilleur sort : 1.200.000 entrées, le suivant : Oncle Charles est un gros échec avec moins de 300.000 entrées, Tanguy le retour avec ses 1.000.000 est très loin du premier opus. Après Tanguy, sa veine créatrice s’est émoussée. Il a été acteur dans 2 films et il scénarise ses films.

 

 

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 juin 2019

SERGIO CORBUCCI

Sergio Corbucci

(1927-1990). Il est né à Rome. Il fait des études de sciences-Eco. Il préfère ensuite le journalisme et devient critique de cinéma avant de devenir assistant réalisateur avec Rossellini et réalise son premier film en 1951, son audience est surtout italienne au départ. Il a réalisé des westerns spaghettis comme : Django, Ringo, Le spécialiste avec Johnny Hallyday  ou le grand silence avec Trintignant, des péplums comme : Le fils de Spartacus, Maciste, Romulus et Remus au total plus de 60 films. Il est aussi scénariste, on lui doit une soixantaine de scénarios. Il a fait aussi des petites apparitions dans 4 films.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 juin 2019

YVES CIAMPI

 

Yves Ciampi

(1921-1982). Il est né à Paris. Son père est pianiste et sa mère violoniste et il avait une tante cantatrice. Il fait des études de médecine mais, en 1942, s’engage dans la 2° DB avec Leclerc et filmera l’épopée de ce héros de la 2° guerre mondiale. Après guerre, il devient assistant réalisateur d’Hunebelle et de Dréville en 1948 et 1949. Il réalise son premier film en 1949 (Après un court-métrage) : Suzanne et les brigands avec Suzanne Flon et René Dary. De sa formation médicale, il tirera trois films : Un grand patron avec Pierre Fresnay, l’Esclave avec Daniel Gélin, un film sur la dépendance à la drogue et le guérisseur avec Jean Marais et Danièle Delorme. On lui doit aussi : Les héros sont fatigués, Typhon sur Nagasaki, Le vent se lève, un film d’arnaque avec Myléne Demongeot et Curt Jurgens, Qui êtes vous Mr Sorge, un film d’espionnage tourné en cinéma vérité, Le ciel sur la tête, un film d’espionnage, A quelques jours prés en 1969, est son dernier film une chronique sur les événements de aris et de Prague en 1968. Il a ensuite travaillé pour la TV uniquement jusqu’en 1982. Il est l’auteur d’une dizaine de scénarios.

Il était marié à une actrice japonaise : Keiko Kishi.

            Homme brave, il a obtenu la Médaille de la Résistance, La Croix de Guerre 39/45 et il était chevalier de la Légion d’Honneur.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 juin 2019

CLAUDE CHABROL

 

Claude Chabrol

Claude Henri Jean Chabrol (1930-2010). Il est né à Paris, ses parents sont pharmaciens Il est, très tôt intéressé par le cinéma. Il fait des études de lettres, puis des études de pharmacie ( !) Il abandonne tout et devient attaché de presse à la Fox, à la même époque il écrit dans Les cahiers du cinéma comme critique. Il épouse une femme riche, ce qui lui met le pied à l’étrier pour réaliser son premier film : Le beau Serge avec Gérard Blain, Brialy et Bernadette Lafont, ce film est considéré comme le premier de la « Nouvelle vague », il tourne ensuite : Les cousins. Il a 73 réalisations, pour le cinéma et la TV, à son actif. On peut citer : Landru, Les biches, Les bonnes femmes, Que la bête meure, Le boucher, La décade prodigieuse, Les noces rouges, Violette Noziére, Le cheval d’orgueil, Poulet au vinaigre, Madame Bovary, Bellamy. Il a aussi tourné quelques « nanard » comme : Le tigre aime la chair fraîche, Le tigre se parfume à la dynamite ou Docteur Popaul. Il a été marié à Stéphane Audran. Il a aussi été un scénariste prolifique et a fait de très nombreuses apparitions au cinéma comme acteur. Il a fait tourner Jean Yanne à plusieurs reprises et ce dernier racontait que dans un festival anglo-saxon, il avait eu le prix d’interprétation féminine et Stéphane Audran celui de l’interprétation masculine car dans cette langue, Jean est un prénom féminin et Stéphane, un prénom masculin !

De nombreux membres de ses familles successives ont travaillé avec lui sur ses films.

Ses tournages donnaient lieu à des repas pantagruéliques.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 juin 2019

JACQUES DE BARONCELLI

Jacques de Baroncelli

(1881-1951). Il est né dans le Gard, il est le 9° marquis de Baroncelli-Javon. Il débute dans le journalisme et devient rédacteur en chef du journal l’LEclair. Il se passionne pour le cinéma et réalise dés 1915, une longue série de courts-métrages. Il est aussi scénariste. Son premier long-métrage sera : Le drame du château de Saint Privat en 1915. Il a tourné 85 films au total dont : Pêcheurs d’Islande, La femme et le pantin, Nitchevo, L’arlésienne, Michel Strogoff, Les mystères de Paris, Rocambole en 1947 est son dernier film. Il a écrit une trentaine de scénarios. Il était très réputé pour la qualité de ses images et la poésie de ses films. Son frère et sa sœur ont eu une belle carrière d’écrivains.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 juin 2019

JEAN BOYER

Jean Boyer

Jean Marie Joseph Boyer (1901-1965). Il est né à Paris. Son père, Lucien Boyer) écrit des chansons et de ce fait, il est très vite plongé dans le milieu du cinéma et du cabaret. Il débute comme scénariste en 1931dans : La fin du monde d’Abel Gance et la même année, il tourne son premier film : Calais Douvres. Il écrit aussi des chansons comme son père dont : Les gars de la marine et Comme de bien entendu qui seront de très gros succès à l’époque. Comme réalisateur on lui doit une soixantaine de films dont : Le congrès s’amuse, Mon curé chez les riches, Miquette, Romance de Paris, Nous irons à Paris, Le rosier de madame Husson, Le passe-muraille, Nous irons à Monte Carlo, Le trou normand, Femmes de Paris, Sénéchal le magnifique, Les croulants se portent bien, C’est pas moi c’est l’autre, Relaxe-toi chérie en 1964 est son dernier film. Il a fait tourner les plus grands acteurs comiques de l’époque : Bourvil, Fernandel, Fernand Raynaud. il est aussi le scénariste d'une soixantaine de films.

Posté par CINELOVER à 01:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 mai 2019

FERNANDO ARRABAL

Fernando Arrabal

(1932). Il est né en Espagne. Son père est artiste peintre et officier républicain, il sera mis en prison en 1936, condamné à mort, gracié et puni de 30 ans de prison, il s’évade en 1941 d’un hôpital par un hiver glacial, on ne le retrouvera jamais !

Le jeune Fernando, fait des études de droit, mais il est passionné de littérature et écrit des poèmes, il viendra à Paris pour suivre des cours. Il sera condamné à la prison en 1967 pour son opposition au franquisme et finira par s’exiler comme Picasso. Il devient un auteur incontournable au théâtre et sera distingué pour cela. Son œuvre : Poèmes, romans, Pièces de théâtre, Livrets d’opéra est colossale. Au cinéma, il a réalisé 3 courts-métrages et 7 films : En 1971 : Viva la muerte, J’irai comme un cheval fou en 1973, L’arbre de Guernica en 1975, La traversée du Pacifique en 1982, Le cimetière des voitures en 1983, Adieu Babylone en 1992 et Jorge Luis Borges en 1998. Il est aussi peintre. C’est un cinéaste inclassable de part la nature ésotérique de ses films.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 mai 2019

DARIO ARGENTO

Dario Argento(1940). Il est né à Rome. Son père est producteur et sa mère photographe de mode. Il fait ses études en France et fréquente assidûment la Cinémathèque Française et vit grâce à des petits boulots. De retour dans son pays, il devient critique, cela l’amènera à devenir scénariste de talent. Il débute comme réalisateur en 1970 avec : L’oiseau au plumage de cristal qui fait partie de la « Trilogie animale » avec : Le chat à 9 queues et quatre mouches de velours gris, ce sont trois thriller d’angoisse. On lui doit aussi : Cinq jours à Milan, une fresque historique italienne. Il tournera ensuite des films d’angoisse et surnaturels : Suspiria, Inferno La trilogie des enfers avec La 3° mère), Ténèbres, Phenomena, deux yeux maléfiques, Trauma, Le fantôme de l’opéra, La troisième mère, Giallo. Sa fille Asia est actrice. Comme scénariste, il a travaillé surplus de 40 réalisations (Dont : Il était une fois dans l’Ouest).

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 mai 2019

FRÉDÉRIC ROSSIF

Fredericn Rossif

(1922-1986). Il est né dans le Monténégro. En 1941, il s’engage dans la Légion Étrangère et, après des mois de campagne, il sera fait prisonnier en janvier 1945 et sera libéré fin avril 1945. Après sa démobilisation, il restera en France où il fréquente les élites intellectuelles de l’époque. Il participera à diverses émissions de la TV. Il sera assistant réalisateur en 1952 avec Jean Cocteau. On le voit aussi comme acteur dans : Si Versailles m’était conté en 1954. Il se spécialise ensuite dans la réalisation de documentaires concernant l’histoire et les animaux. On lui doit en particulier : Mourir à Madrid, Un mur à Jérusalem, Pourquoi l’Amérique, La fête sauvage, Pablo Picasso, Brel, De Nuremberg à Nuremberg. Il est aussi scénariste.

 

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :