30 avril 2019

ALEXANDER KORDA

Sandor Lazlo Kellner (1893-1956). Il est né en Hongrie. Il débute comme journaliste avant de se tourner vers le cinéma comme critique puis comme

Alexander Korda

réalisateur en 1914.Il quitte la Hongrie en 1919 pour voyager en Europe puis aux USA, avant de s’établir en Grande Bretagne. Il a tourné 69 films : muets puis parlants et enfin en couleurs et il a aussi été producteur de plus de 70 films (le troisième homme, Les 3 plumes blanches, Anna Karénine). On lui doit en particulier comme réalisateur: La dame de chez Maxim’s, La vie privée d’Henry VIII, Rembrandt, Le voleur de Bagdad, Lady Hamilton, La grande révolte en 1948 est son dernier film. Il a pris la nationalité britannique en 1936. Il a été anobli par le roi George VI en 1942 pour ses services rendus à l’industrie cinématographique anglaise. Pendant la guerre, il a été le correspondant de Churchill aux USA.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 mars 2019

ROB COHEN

Rob Cohen 

(1949). Il est né dans l’État de New York. Il est diplômé d’Harvard. Il tourne son premier film en 1980 : Un petit cercle d’amis, un trio amoureux d’étudiants d’Harvard. Il récidive en 1984 avec : Scandalous, une comédie sur fond d’espionnage, devient ensuite assistant réalisateur  et travaille uniquement pour la TV jusqu’en 1993 où il tourne : Dragon-l’histoire de Bruce Lee avec Jason Scott Lee, puis viendront : Cœur de dragon, un film fantastique avec Sean Connery et Dennis Quaid, Daylight, un film catastrophe avec Stallone, The skulls, une société secrète de Harvard, Fast and furious, le premier opus d’une longue saga avec Vin Diesel et Paul Walker, XXX avec Vin Diesel, un bon film d’action, Furtif, l’histoire d’un drone devenu fou, La momie-La tombe de  l’empereur dragon avec Jet Lee, ce sera un énorme succès, Alex Cross, une aventure du célèbre détective, Un voisin trop parfait, une prof divorcée victime d’un amant psychopathe, Hurricane, des hackers organisent un hold-up pendant une tempête tropicale. Il a aussi produit plus de 30 films ou séries, il travaille également pour la TV, il fait de petites apparitions dans ses films, il a aussi écrit une dizaine de scénarios. Cinéaste « Rentable » tous ses films ont rapporté en moyenne 4 fois plus que ce qu’ils ont coûté sauf « Furtif » en 2005 qui a été un échec majeur.

C’est un « Fan » de surf.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 mars 2019

MERVIN LeROY

 Mervyn LeRoy

(1900-1987). Il est né à San Francisco. Sa famille est ruinée par le tremblement de terre suivi d’un incendie  en 1906. Son père décède quand Mervin n’a que 10 ans, il doit quitter l’école pour travailler, il vend des journaux, il devient chanteur puis acteur de « Vaudeville » dans une dizaine de films. Il vient ensuite à Hollywood pour travailler au département « Costumes », il devient ensuite gagman et  assistant directeur avant de paraître dans des films muets. Il devient réalisateur en 1927 avec : No place to go. Il a tourné, au total, 78 films. Il a révélé de nombreux « Très grands » du cinéma comme Edward G. Robinson, Robert Mitchum, Loretta Young, Lana Turner, Clark Gable. On lui doit en particulier : Le petit César, un film de mafieux avec Edward G. Robinson et Douglas Fairbanks, Je suis un évadé, un film sur les prisons des USA avec Paul Muni, il a participé au « Magicien d’Oz » sans en être crédité, madame Curie, un biopic de la célèbre physicienne française avec Greer Garson et Walter Pidgeon, Les quatre filles du Dr March, l’histoire de 4 jeunes filles pendant la guerre de sécession, avec Liz Taylor et Janet Leigh, Quo vadis, un célèbre péplum avec Robert Taylor, film qui obtiendra 6 « Oscars » en 1952 : Meilleur film, meilleur 2° rôle masculin (Léo Genn), meilleure photo, meilleurs décors, Meilleur montage, meilleure musique, La police fédérale enquête, un polar avec James Stewart et Vera Miles, En 1968, il a aidé John Wayne, sans en être crédité, dans la réalisation des « Bérets verts », un film de guerre très manichéen. Il a aussi produit une trentaine de films.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 août 2017

STEVEN SPIELBERG

Steven Spielberg

 

Steven Allan Spielberg (1946). Il est né dans l’Ohio à Cincinnati. Son père est ingénieur en électronique spécialisé dans les débuts de l’informatique et sa mère, pianiste a ouvert un restaurant à Los Angelés, il a trois sœurs. N’étant pas un bon élève, il se voit refuser l’entrée des écoles de cinéma et il débute sa carrière à la TV, en tournant des courts-métrages (1959), en écrivant des scénarios et en étant monteur et cela dés l’âge de 12 ans ! Sa première réalisation sera le très fameux téléfilm : Duel en 1971, un formidable film de poursuite entre une voiture et un camion fou et qui sera grand prix à Avoriaz, Puis il tourne Sugarland express un autre excellent film de poursuite pour lequel il aura le prix du meilleur scénario à Cannes, puis viennent : Les dents de la mer un énorme succés (Plus de 9 millions en France), Rencontre du troisième type (primé au festival du film d’horreur des USA). On retiendra encore : La série des « Indiana Jones », E.T. un succès planétaire, L’empire du soleil, Jurassic Park, multi-récompensé, La liste de Schindler avec les excellents Liam Neeson et Ben Bingsley, un film qui crée une immense émotion à sa projection et qui sera couvert de récompenses : Oscar du meilleur film, du meilleur réalisateur, Golden globe du meilleur réalisateur et de nombreux autres prix dans plusieurs pays du monde, Le monde perdu Jurassic Park, Il faut sauver le soldat Ryan, un autre succès planétaire avec une myriade de très bons acteurs : Tom Hanks, Matt Damon, Vin Diesel, Oscar et Golden globe du meilleur réalisateur et de nombreux autres prix, A.I. Un autre grand succès pour ce film de science fiction, Minority report un formidable film de science (à peine) fiction avec un excellent Tom Cruise, Arrête-moi si tu peux, Le terminal, La guerre des mondes, Munich, Tintin (Pas très fidèle à Hergé), Cheval de guerre, Lincoln, Le pont des espions, Le bon gros géant.

Il est aussi un producteur trés important et trés actif.

Il a eu un « César » d’honneur en 1995.

La critique est très déchirée à son égard, d’aucun lui reprochant de faire des films pour de l’argent (10 milliards de recettes dans le monde !). Il n’en est pas moins vrai que peu de cinéastes ont eu autant de réussites auprès du public.

Il a des prises de position publiques courageuses contre la guerre en Irak, contre l’homophobie (Il quittera sa troupe de scouts pour cette raison).

Il a une des plus grande collection d’armes des USA et pratique le tir en privé.

Il est un des plus riches cinéastes américains malgré que sa fondation ait été victime de Madoff.

Un astéroïde porte son nom.

Posté par CINELOVER à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :