19 juillet 2019

GEORGES LAMPIN

Georges Lampin

(1901-1979). Il est né à Saint Petersbourg. Il vient en France à 20 ans et devient assistant réalisateur dés 1927 avec des grands noms comme Abel Gance ou René Clair. Il tourne son premier film en 1946 : L’idiot avec Edwige Feuillère et Gérard Philippe, il tournera une dizaine de films au total : Éternel conflit avec Fernand Ledoux et Annabella,  Le paradis des pilotes perdus avec Henri Vidal, Les anciens de Saint-Loup avec Blier et Reggiani, Passion avec Viviane Romance, La maison dans la dune avec Ginette Leclerc, Suivez cet homme avec Blier, Rencontre à Paris avec Robert Lamoureux, Crime et Châtiments avec Hossein, Gabin Blier et Marina Vlady, La Tour prend garde avec Jean Marais, Mathias Sandorf avec Louis Jourdan et Blier. Il a été acteur dans le : Napoléon d’Abel Gance et dans Carmen de Jacques Feyder.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

17 juillet 2019

ROUBEN MAMOULIAN

Rouben Mamoulian

Rouben Zacharie Mamoulian (1897-1987). Il est né en Géorgie à Tbilissi. Il est d’origine arménienne, son père est banquier et sa mère actrice de théâtre. Ses parents émigrent en France et il suit des études au lycée avant de repartir en Russie pour suivre des cours d’art dramatique, il va ensuite à Londres où il fonde une compagnie théâtrale puis, en 1923, il émigre définitivement aux USA où il devient metteur en scène de théâtre avant de devenir réalisateur de cinéma en 1926 avec un court-métrage, son premier long-métrage date de 1929 : Applause. On lui doit une vingtaine de films dont : Docteur Jekyll et Mr Hyde, Le cantique des cantique, La reine Christine, L’esclave aux mains d’or, Le signe de Zorro, Arènes sanglantes, La belle de Moscou, en 1959, il commence à tourner : Porgy and Bess, mais sera désavoué par la production et il cessera de tourner (Il avait en projet un : Cléopâtre). Il a son étoile à Hollywood. Il a ét vice-Président du jury à Cannes en 1963.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 juillet 2019

RICHARD LESTER

Richard Lester

(1932). Il est né à Philadelphie. C’est un surdoué qui commence des études de psychologie à 15 ans et en sortira diplômé à 19 ans. Il entame, en parallèle, une carrière à la TV et devient réalisateur alors qu’il n’a pas encore 20 ans. Il a tourné une trentaine de films en débutant à la TV en 1954, il tourne son premier film pour le cinéma en 1962. Il accédera à la célébrité avec son film avec les Beatles et : Quatre garçon dans le vent, suivront : Le knack et comment l’avoir, Palme d’or à Cannes en 1965, Le forum en folie, Comment j’ai gagné la guerre, Les 3 mousquetaires, La rose et la flèche avec Sean Connery et Audrey Hepburn, Cuba avec Sean Connery, Superman II et III, Cash-Cash, Le retour des 3 mousquetaires en 1989 est son dernier film (Dans ce film, l’acteur Roy Kinnear est décédé d’une chute de cheval et cela a décidé Lester à mettre fin à sa carrière). Il a travaillé en Grande Bretagne et aux USA. Il a fait de la figuration dans plusieurs films. Il a été membre du jury à Cannes en 1966.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 juillet 2019

LEO JOANNON

Leo Joannon

1904-1969). Il est né à Aix-en Provence. Il commence des études de Droit qu’il abandonne pour écrire des nouvelles et des critiques cinématographiques qui lui ouvriront les portes de la Gaumont où il devient un excellent cadreur qui assistera des grands cinéastes comme Carmine Gallone, ce qui lui mettra le pied à l’étrier pour devenir réalisateur dés 1931 avec : Adieu les copains. On lui doit une petite quarantaine de films dont : Le chanteur de minuit, un film musical, Vous n’avez rien à déclarer qui est une pièce de théâtre filmée avec Raimu, Alerte en Méditerranée lui vaudra le Grand Prix du cinéma français, tourné au moment des accords de Munich, ce film vante l’honneur de la marine allemande ! Pendant la guerre, il aura une attitude favorable à Vichy en collaborant avec la compagnie allemande  « Continental », il tournera plusieurs films pendant l’occupation dont : Le carrefour des enfants perdus, un film humaniste qui traite de la dureté des maison de correction avec Reggiani, René Dary et Raymond Bussiéres. A la libération, il sera interdit de tournage pendant 5 ans à cause de ses sympathies vichystes, il ne tournera à nouveau qu’en 1950, surtout des films d’inspiration catholique ou colonialistes. Plus surprenant, il tournera avec Laurel et Hardy : Atoll K . On lui doit encore : Le défroqué, L’assassin est dans l’annuaire, Fort du fou avec Jean Rochefort, Les Arnauds avec Adamo sera son dernier film en 1967. Il a été le scénariste de 24 films et a aussi été acteur dans ses films.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 juin 2019

DAVID FINCHER

David Fincher

(1962). Il est né dans le Colorado à Denver. Son père est journalise à « Life », sa mère est infirmière en psychiatrie. Il tripote déjà la camera 8mm à 9 ans. Après ses études secondaires, il intègre, par la petite porte, le milieu du cinéma comme technicien à tout faire, en particulier : les effets spéciaux. Il travaille ensuite beaucoup pour la publicité de très grandes marques. Il devient réalisateur avec Alien 3 qui sera un très gros succès, il tourne ensuite un film d’horreur : Seven avec Brad Pitt, un film de sérial killer puis The game avec Michael Douglas et Sean Penn vient ensuite : Fight Club avec Brad Pitt et Edward Norton, puis : Panic room avec Jodie Foster et Kirsten Stewart, un film d’angoisse, Zodiac avec Jake Gyllenhall et Mark Ruffalo, un film de sérial killer, L’étrange histoire de Benjamin Button, un film fantastique avec Brad Pitt, l’histoire d’un homme dont la vie se déroule à l’envers, The social network qui aura le César du meilleur film étranger en 2011, l’histoire de la création de facebook, Millénium avec Daniel Craig, Gone girl en 2014 avec Ben Affleck et Rosamund Pike, la mystérieuse disparition d’une femme mariée. Il est l’auteur de la série : House of cards et a tourné une énorme quantité de vidéoclips et a produit un dizaine de réalisations ; On peut le voir dans 3 films. Ses films sont tous des succès publics.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 juin 2019

ROMAIN GOUPIL

Romain Goupil

Romain-Pierre Charpentier (1951). Il est né à Paris. Son père est chef-opérateur, son grand-père était un chansonnier surnommé « Goupil ». Il réalise des courts-métrages dans son adolescence, il s’implique totalement dans les événements de mai1968 et restera très marqué à l’extrême gauche, il est un ami proche de Cohn-Bendit (*). Il a une quinzaine de films à son actif, une dizaine de scénarios et il a été acteur dans une vingtaine de films. On lui doit : La java des ombres, son premier film en 1983 avec Tchéky Kario, Maman, Lettre pour L. , Les mains en l’air, Le jour venu. Il a obtenu la Caméra d’or à Cannes et le César de la meilleure première œuvre en 1982 pour son documentaire : Mourir à trente ans.

 

(*) A propos de Cohn-Bendit : Interrogé sur Europe 1 après une récente élection, le journaliste demande :

-Que pensez-vous de ceux qui n’ont pas voté ?  Réponse :

-Ce sont des lâches !  Suite de l’interview, puis nouvelle question du journaliste :

-Et vous, Danny, avez-vous voté ?  Réponse :

-NON, car je n’aime pas ces candidats !

(Certifié RIGOUREUSEMENT EXACT !!!)

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 juin 2019

PHILIPPE GARREL

 

Philippe Garrel

(1948). Il est né à Boulogne-Billancourt. Son père est l’acteur Maurice Garrel. Grâce au métier de son père, il peut faire ses débuts au cinéma en réalisant des courts-métrages. Il sera un cinéaste apprécié des critiques, mais aucune de ses œuvres ne sera un succès auprès du public. Son premier film sera : Marie pour mémoire en 1967. On lui doit aussi : Anémone, Un ange passe, L’enfant secret (Prix Jean Vigo en 1982), La naissance de l’amour, J’entends plus la guitare (Lion d’argent à Venise en 1991), Le vent de la nuit, Les amants réguliers (Lion d’argent à Venise et Prix Louis Delluc en 2005), Un été brûlant, L’ombre des femmes, L’amant d’un jour (2017). Il a réalisé 35 films, écrit une trentaine de scénarios et produit la plupart de ses films. Il a aussi joué dans une dizaine de films. Il utilise souvent les membres de sa famille dans se films.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 juin 2019

PIERRE GRIMBLAT

Pierre Grimblat

Pierre Motel Grünblatt (1922-2016). Il est né à Paris. Son père est un électricien d’origine russe et sa mère tient un magasin de disques. Il a été condamné à mort en 1943 après avoir été arrêté par la milice pour fait de résistance. A la libération, il hante Saint Germain des Prés en récitant des poèmes de sa composition. Il entre alors à la radio où il travaille pour Francis Blanche. Il deviendra un très célèbre réalisateur d’émission de radio. Au cinéma, il réalise un court-métrage en 1958 et tourne son premier film en 1961 : Me faire ça à moi avec Eddie Constantine et Bernadette Lafont, suivront : L’empire de la nuit avec Eddie Constantine et Geneviève Grad, Les amoureux du France avec Olivier Despax et Marie-France Pisier, Cent briques et des tuiles avec Brialy et Serrault, Slogan avec Gainsbourg et Birkin, Dites-le avec des fleurs avec Delphine Seyrig en 1974, il fait une très longue pause et tourne un dernier film ; Lisa en 2001 avec Jeanne Moreau et Marion Cotillard. Il est aussi scénariste et producteur.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 juin 2019

DÉCÈS DE FRANCO ZEFFIRELLI

Franco Zeffirelli

Gian Franco Corsi Zeffirelli (1923-2019). Il est né en Italie à Florence. Il est abandonné à sa naissance car il est le fruit d’un adultère de ses 2 parents biologiques, il sera recueilli par une anglaise qui lui fera aimer Shakespeare. Il commence par être l’assistant de Visconti avec qui il aura une liaison pendant le film Senso. Il est aussi passionné de théâtre, il dirigera La Callas dans : La Traviata, Tosca, Norma dans différents opéras en Italie et en Europe, il a aussi mis en scène : Qui a peur de Virginia Wolf, Roméo et Juliette, Lorenzzacio et Carmen. Au cinéma, il tourne son premier film en 1958 : Camping, suivront : La mégère apprivoisée, Roméo et Juliette (Il a du demander une autorisation spéciale pour que son actrice : Olivia Hussey puisse montrer ses seins car elle n’avait que 15 ans lors du tournage du film en 1968), François et le chemin du soleil, Le champion, Un amour infini, ces deux films tournés aux USA dans les années 70 ont profondément déçu la critique, La Traviata, Othello, Toscanini, Hamlet, Mémoire d’un sourire, Jane Eyre, Un thé avec Mussolini, Callas for ever en 2002 est son dernier film. Il a aussi souvent travaillé pour la TV, en particulier en réalisant une mini-série à la demande du pape Paul VI : Jésus de Nazareth (Il aura des propos très sévères pour le film de Scorsese en le qualifiant de : «pur produit de la chienlit culturelle juive de Los Angeles qui guette la moindre occasion de s'attaquer au monde chrétien » (*))

Marqué à droite, il a été élu sénateur et a siégé au parlement italien de 1994 à 2001.

Il a été accusé d’harcèlement sexuel par l’acteur Johnathon Schaech pendant le tournage de : Mémoire d’un sourire. Il fera son coming out en 1996.

 

(*)Gino Raymond, France during the socialist years, Dartmouth Publishing Company, 1994, p. 157. Selon Wikipédia.

28 mai 2019

JACQUES BREL

Jacques Brel

(1929-1978). Il est né en Belgique. Son père est un industriel. A l’école seul les cours de français lui plaisent, il aime le théâtre, la littérature et la musique classique, il écrit des poèmes et compose des petites mélodies. Il n’est pas attiré par le travail en entreprise et préfère chanter, il débute en 1951 et après des années de galère, il deviendra l’immense auteur compositeur et interprète que l’on connaît. Il a aussi fait du cinéma comme acteur, on a pu le voir, en particulier, dans : Les risques du métier, La bande à Bonnot, Mon oncle Benjamin, L’aventure c’est l’aventure et l’emmerdeur. Mais il a aussi été réalisateur de deux films : Franz où il joue en compagnie de Barbara et de Danièle Evenou, une histoire qui se passe dans un hôpital militaire où se retrouvent des blessé de guerre, ce film fera moins de 400.000 entrées en France, ce qui est très moyen. Il tourne ensuite Le Far West où il joue en compagnie de Danièle Evenou, une sorte de road movie qui sera un gros échec et il cessera de tourner.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,