28 juin 2019

ROGER HANIN

Roger Hanin

Roger Paul Jacob Lévy (1925-2015). Il est né en Algérie à Alger. Son grand-père était rabbin et son père était employé des PTT et militant communiste, il sera lui-même très sincèrement fidèle à cette idéologie (Ce qui demande du courage face à son beau-frère qui exclura les communistes de son gouvernement). Il a été un excellent comédien de cinéma et de TV avec plus de 120 films ou séries à son actif. On se souvient toujours de « Navarro » à la TV. Il a aussi été réalisateur de 5 films de cinéma : Le protecteur avec Georges Géret et Bruno Crémer en 1974, Le faux-cul en 1975 avec Bernard Blier, Train d’enfer avec Gérard Klein et Roger Hanin en 1984, La rumba avec Michel Piccoli et Roger Hanin en 1986, Soleil en 1997 avec Philippe Noiret et Sophia Loren sera sa dernière réalisation. Il est aussi scénariste pour le cinéma et la TV avec 15 scénarios à son actif.

Un homme infiniment sympathique avec son accent de « Là bas ».

TRISTE : Il n’a jamais pu récupérer, auprès des fils de son ancien beau-frère, les 300.000 euros prêtés pour payer la caution de l’un des deux dans le procès de l’Angolagate !

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 avril 2019

JOHN SAYLES

John Sayles

(1950). Il est né à New York. Très jeune il est passionné par la lecture. Il débute dans la vie comme ouvrier, mais il écrit des histoires qu’il arrive à vendre à des magazines. Il devient ensuite scénariste pour le producteur Roger Corman. Il débute alors comme acteur en 1978 et tourne dans une trentaine de films ou série jusqu’en 2012, on peut le voir, en particulier, dans : Malcom X et « Dans la brume électrique », l’excellent film de Bertrand Tavernier. Il mène en parallèle sa carrière de scénariste avec une quarantaine de scénarios dont : A armes égales et Lone Star. Il devient aussi réalisateur en 1979 et tournera une vingtaine de films ou de séries dont : Lone star avec Chris Cooper, un très bon film sur une quête d’identité, Silver city avec Chris Cooper, la difficile campagne électorale d’un candidat dans le Colorado. Il est aussi monteur d'une douzaine de films.

 

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 février 2019

GEORGE CLOONEY

George Clooney

(1961). Il est né dans le Kentucky. Sa filmographie est énorme et riche, il a débuté à la TV en 1978, il n’a pratiquement travaillé que pour elle jusqu’en 1995 avant de devenir une star du cinéma. Mais il est aussi réalisateur depuis 2002 avec : Confession d’un homme dangereux l’histoire d’un présentateur vedette de la TV qui est aussi un tueur employé par la CIA, Good night and good luck : L’histoire d’un présentateur de TV et de son producteur qui amèneront la chute du sénateur anticommuniste : McCarthy, Jeux de dupes, l’histoire de la tentative de renaissance d’une équipe de football américain des années 30, Les marches du pouvoir l’histoire d’un conseiller ambitieux qui parvient à ses fins dans une campagne électorale, Monuments men, un film de guerre sans grand intérêt malgré son casting, Bienvenue à Suburbicon, l’histoire de la venue d’une famille noire dans une petite ville blanche et riche américaine. Il est acteur dans ses films sauf dans le dernier. Il fait tourner ses amis proches comme Matt Damon, Julia Roberts. Il est aussi scénariste et père de jumeaux !

Posté par CINELOVER à 01:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 février 2019

PIERRE JOLIVET

Pierre Jolivet

(1952). Il est né à Saint-Mandé. Ses parents sont acteurs. Il fait une première apparition dans un film en 1956.  Son frère Marc est humoriste, ils débutent en formant un duo de clowns à succès. Puis il devient scénariste et acteur avec son frère dans le film qu’il a écrit : Alors… Heureux ? Il continuera une belle carrière de scénariste (Le dernier combat, Subway). Il se lance dans la réalisation en 1985 avec : Strictement personnel. Il a tourné une quinzaine de films comme réalisateur dont : Le complexe du kangourou, Fred, Ma petite entreprise, Zim & Co, Mains armées, Jamais de la vie, Les hommes de feu. Il a aussi joué au théâtre et fait du doublage.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 février 2019

GEORGE MARSHALL

George Marshall

 

(1891-1975). Il est né à Chicago. Au départ, il n’a aucune intention de faire du cinéma, il est exclu de l’université de Chicago et vient à Hollywood en1912 pour revoir sa mère et s’amuser un peu. Il exerce divers métiers comme mécanicien, bûcheron, journaliste. Tenté par le cinéma, il devient cascadeur spécialisé dans les chutes de cheval, il apparaît ensuite comme figurant dans des comédies muettes, mais il préfère l’écriture puis devient réalisateur en 1916 après avoir été assistant sur un film. Il réalisera prés de 200 films ! Dont un bon nombre de comédies. Pendant la première guerre il est dans le service cinématographique des armées. Il a été un des trois réalisateurs de la saga « La conquête de l’Ouest » avec Ford et Hataway. On lui doit entre autres : Les sans-soucis avec Laurel et Hardy, Sans peur et sans reproche, Femme ou démon dont il fera un remake : Le nettoyeur, Le dahlia bleu, Le sang de la terre, Houdini le grand magicien, La vallée de la poudre, Cramponne-toi Jerry en 1969 est son dernier film, ensuite, il a uniquement travaillé pour la TV jusqu’en 1972. Il a écrit une trentaine de scénarios et a été acteur dans une douzaine de films ou séries.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 février 2019

PETER JACKSON

Peter Jackson

(1961). Il est né en Nouvelle Zélande. A 8 ans il se voit offrir une caméra super huit et sa carrière débute à cet instant. C’est un passionné de cinéma multicarte, il est réalisateur, acteur, scénariste, producteur et encore plus ! Il quitte l’école à 17 ans et travaille dans un journal débute sa carrière officielle en 1976 comme acteur et réalisateur dans un court-métrage : The valley. Il tourne son premier long-métrage en 1987 : Bad taste. On lui doit en particulier : Fantômes contre fantômes (son premier film américain), La trilogie du seigneur des anneaux, King Kong en 2005, La trilogie du Hobbit. Il, est annoncé comme le prochain réalisateur du deuxième tome des aventures de Tintin : Prisoners of the sun en cours de préparation avec Spielberg. Son actrice fétiche est Cate Blanchett qu’il a fait tourner 7 fois. Lion d’argent à Venise en 1995 pour : Créatures céleste, Oscar du meilleur film, du meilleur scénario et du meilleur réalisateur pour : Le retour du roi en 2003. Il est, juste après Spielberg, le cinéaste le plus « Bancable » de l’histoire du cinéma.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 octobre 2018

GAVIN HOOD

Gavin Hood

(1963). Il est né en Afrique du Sud à Johannesburg. Il fait des études de droit puis des études de cinéma à l’université de Californie. Il débute comme acteur en 1991, il continue dans cette voie jusqu’en 2004 au cinéma et à la TV, puis il cesse d’être acteur jusqu’en 2013 où il tourne à nouveau. Il réalise un premier court-métrage en 1998, avant de tourner son premier long-métrage : Un homme raisonnable, un ancien militaire devenu avocat défend un homme accusé à tort, il y tient le rôle principal, en 2001, il remplace un réalisateur polonais tombé malade lors du tournage en Afrique du Sud du film : Le désert et la forêt, une histoire de kidnapping d’enfant par un terroriste, il tourne ensuite : Mon nom est Tsoti, l’histoire d’un jeune truand noir qui se retrouve avec un bébé sur les bras après un vol de voiture, ce film a eu l’ »Oscar » du meilleur film étranger en 2006, Détention secrète avec Reese Witherspoon, Jack Gyllenhaal et Meryl Streep, un égyptien soupçonné par la CIA est extradé et torturé dans le plus grand secret, il sera aidé par un jeune fonctionnaire d’ambassade, X-men origine, un épisode de la saga avec Hugh Jackman et Liev Schreiber, La stratégie Ender, un film de S.F. avec Harrison Ford, Opération Eyes in the sky en 2015 avec Helen Mirren et Alan Rickman, une opération anti-terroristes est compromise par une enfant qui traverse la zone d’action. Il est aussi scénariste de plusieurs de ses films.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 octobre 2018

ROB REINER

 

Rob Reiner

(1947). Il est né dans le Bronx. Son père est réalisateur et sa mère actrice et chanteuse. Il fait des études dans une école de théâtre et participe à des spectacles avant de devenir acteur à la TV en 1961, il travaillera beaucoup, comme acteur, pour des séries TV. Il tourne son premier film comme acteur en 1967 dans un film de son père : Carl Reiner, avec Shelley Winter. Il réalise un premier film pour la TV en 1974, pour le cinéma, ce sera en 1984 avec : Spinal tap, l’histoire d’un groupe de rock anglais, suivront une vingtaine de films dont : Garçon choc pour nana chic avec John Cusack, une comédie romantique bien reçue par le public et la critique, Stand by me, avec Rover Phoenix et Kieffer Sutherland, un road movie de 4 adolescents d’une douzaine d’années, ce film sera un très gros succès, Princess Bride, un grand père lit à son petit fils malade et alité une histoire qui se déroule à l’écran, un nouveau gros succès, Quand Harry rencontre Sally une comédie romantique avec Meg Ryan et Billy Cristal qui sera un nouveau très gros succès (1.800.000 entrées en France)et fera connaître Meg Ryan, Misery avec James Caan et Kathy Bates, un auteur à succès victime d’un accident de voiture est séquestré par une « fan » possessive, ce sera un succès aux USA, Des hommes d’honneur avec Tom Cruise, Jack Nicholson et Demi Moore, un excellent thriller dans une base militaire, L’irrésistible North sera un échec qui lui vaudra une nomination aux « Razzie awards » Le président et miss Wade avec Michael Douglas et Annette Bening  sera bien accueilli, la suite sera beaucoup plus difficile : Une vie à deux, Alex et Emma, La rumeur court, Flipped, un été magique, Ainsi va la vie seront boudés par le public, seul : Sans plus attendre avec Jack Nicholson et Morgan Freeman lui permet de renouer avec le succès aux USA (mais pas en France).  Il est aussi scénariste.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 février 2018

MATHIEU KASSOVITZ

Mathieu Kassovitz

(1967). Il est né à Paris. Son père, Peter Kassovitz, d’origine hongroise et qui a fui son pays au moment des événements de 1956, est réalisateur, sa mère Chantal Rémy est monteuse. Il baigne donc, dés son enfance dans le milieu du cinéma et il aura d’ailleurs un petit rôle dans le film de son père : Au bout du bout du banc en 1979. Il fait des stages en maison de production pendant ses vacances  et devient ensuite assistant réalisateur. Il est en même temps acteur, il a plus d’une cinquantaine de films à son actif à ce titre, il a obtenu le prix Jean Gabin en 1997 pour : Un héros très discret, Le « César » du meilleur espoir masculin en 1994 pour : regarde les hommes tomber. Il devient réalisateur de courts-métrages en 1990, puis, tourne son premier long-métrage en 1993 : Métisse avec Julie Mauduech et lui-même. Suivra : La haine avec Vincent Cassel et Saïd Taghmaoui qui parle des jeunes de banlieue en 1995 et, pour lequel il aura le prix de la mise en scène à Cannes en 1995 et les « César » du meilleur montage, du meilleur film et du meilleur producteur en 1995. Il tourne ensuite : Assassin(s) avec Michel Serrault et lui-même, ce film qui parle de l’initiation au crime d’un jeune voleur par un vieux tueur est très mal perçu à Cannes et sera copieusement sifflé, Les rivières pourpres un thriller avec jean Reno et Vincent Cassel, ce film qui est un grand succès public et critique le fait connaître aux USA, Gothika est une commande, c’est un film d’horreur tourné aux USA avec Halle Berry et Pénélope Cruz, Babylon A.D avec Vin Diesel et Michèle Yeoh qui sera un échec critique et public le dégoûtera du cinéma hollywoodien, L’ordre et la morale, avec lui-même et Malik Zidi et qui relate les événements de Nouvelle-Calédonie sera un relatif échec qui lui fera dire : « J’encule le cinéma français. Allez vous faire baiser avec vos films de merde » (voir wikipédia). Il est un habitué des formules à l’emporte-pièce, cela lui vaudra de nombreux ennuis judiciaires et d’importantes polémiques, en particulier à propos du 11 septembre où il perdra son procès contre les journalistes qui avaient dénoncé ses propos, il perd à nouveau son procès contre deux journalistes qui l’avaient qualifié de révisionniste en 2011, en 2017 il a traité de « bâtards » les policiers intervenus dans un hôpital.

Il a été membre du jury à Cannes en 2001. Il est aussi producteur et scénariste de ses films.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 janvier 2018

XAVIER BEAUVOIS

Xavier Beauvois

(1967). Il est né dans le Pas-de-Calais, à Auchel. Son père travaille dans une pharmacie et sa mère est couturière. Il est séduit par le cinéma dans une conférence, il abandonne ses études cherche des contacts dans le milieu du cinéma, tente l’IDHEC, mais il est recalé. Il devient pensionnaire à l’Académie de France à Rome grâce à Dominique Besnehard. Il devient ensuite assistant sur deux films et joue comme acteur dés 1988, sa filmographie est très longue comme acteur, il a tourné dans une quarantaine de réalisations. Il continue cependant de penser à la réalisation, il fait un court-métrage en 1986 : Le matou, réalise des reportage et tourne enfin son premier film : Nord avec Bulle Ogier et lui-même en 1991 et qui aura le Prix Jean Vigo. On lui doit une petite dizaine de films : N’oublie pas que tu vas mourir avec Roschdy Zem, Prix du jury à Cannes en 1995, Selon Matthieu avec Benoît Magimel et Nathalie Baye, Le petit lieutenant avec Nathalie Baye et Roschdy Zem, Des hommes et des dieux, un film profond servi par des acteurs parfaits comme Michael Lonsdale et Lambert Wilson, Grand prix du jury, prix du jury œcuménique et prix de l’Education Nationale de Cannes en 2010 et « César » du meilleur film en 2011, La rançon de la gloire avec Benoît Poelvoorde et Roschdy Zem qui raconte le vol du cercueil de Charlie Chaplin, ce film sera un échec commercial, Les gardiennes avec Nathalie Baye et Laura Smet qui parle des femmes dont le mari est à la guerre pendant le premier conflit mondial (2017). Il est aussi scénariste et son travail est toujours très soigné.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :