29 décembre 2019

JACQUES FIESCHI

Jacques Fiechi

(1948). Il est né à Oran. Il fait des études de littérature et devient critique de cinéma, il pratique aussi un peu le théâtre et sera aussi acteur dans quelques films. Il réalisera un film en 2006 : La Californie. Mais c’est en tant que scénariste qu’il sera reconnu dans le milieu du cinéma, il en a écrit une quarantaine dont : Police, Un cœur en hiver, Les nuits fauves, Nelly et Monsieur Arnaud, Place Vendôme, Augustin roi du kung-fu, Sade, Selon Charlie, Yves Saint Laurent, Alien Crystal Palace. Il est professeur à la FEMIS.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 décembre 2019

JACQUES PRÉVERT

Jacques Prévert

(1900-1977). Il est né à Neuilly-sur-Seine. Il est initié au cinéma par son père. Il quitte l’école après son certificat d’études primaires et gagne sa vie avec des petits boulots. Il fréquentes les surréalistes et commence à écrire des poèmes. Ses sympathies vont à la gauche et il écrira des textes en ce sens pendant les grèves des années 30. Nombre de ses poèmes seront mis en musique et feront de très grands succès avec Montand ou les frères Jacques. Il débute au cinéma en 1932, on lui doit : L’affaire du courrier de Lyon, Les disparus de Saint-Agil, Quai des brumes, Remorques, Les visiteurs du soir, Les enfants du Paradis, Les portes de la nuit, Les amants de Vérone, La Marie du port, Les feuilles mortes, Le roi et l’oiseau, Amours célèbres,

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 décembre 2019

MICHEL AUDIARD

Michel Audiard

(1920-1985). Il est né à Paris. C’est un élève médiocre qui n’a de passion que pour le cinéma et la littérature, sans oublier le vélo, il rencontrera d’ailleurs André Pousse , qui deviendra un excellent acteur, au vélodrome d’hiver où il est coureur. Pendant la guerre, il a un comportement « collabo » par ses écrits, avant de rejoindre la résistance fin 1943. Après guerre, il vivote en faisant des petits boulots. Il devient scénariste grâce à André Hunebelle en 1949, il écrit pour lui le scénario de : Mission à Tanger. Il deviendra, comme on le sait un des plus prestigieux scénaristes français comme Jeanson ou Prévert. Ses aphorismes sont ultra-célébres et ses dialogues étincelants. Il deviendra ensuite réalisateur, mais ses films caricaturaux ne feront pas l’unanimité. On lui doit prés de 130 films, dont de nombreux chefs d’œuvre comme : Les vieux de la vieille, Les Maigret, Un taxi pour Tobrouk, Un singe en hiver, Les tontons flingueurs, Les barbouzes, Un idiot à Paris, Flic ou voyou, Garde à vue (un chef d’œuvre absolu qui a eu le César du meilleur scénario en 1982), Les morfalous. Il a aussi écrit une dizaine de romans.

Sa citation la plus célébre: "Les cons ça ose tout, c'est d'ailleurs à ça qu'on les reconnait"

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 décembre 2019

DAVID MAMET

David Mamet

(1947). Il est né à Chicago. Son père est avocat et sa mère enseignante. Dans sa jeunesse, il veut devenir acteur, mais il n’y parviens pas et se réfugie dans l’écriture où il est devenu un des plus solides scénaristes. Il se lancera aussi avec succès dans la réalisation avec des films au ton très particuliers comme : Engrenages, Homicide, La prisonnière espagnole ou Braquages. Il fait très souvent tourner son épouse Rebecca Pidgeon sa précédente épouse :Lindsay Crouse était aussi actrice dans ses films). Comme scénariste, on lui doit plus de 40 films ou séries dont : Le facteur sonne toujours 2 fois, Le verdict, Hoffa, Des hommes d’influence, Ronin. Il est aussi écrivain et traite souvent de la culture juive, il a été lauréat du prix Pulitzer, il écrit aussi pour le théâtre.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 décembre 2019

DALTON TRUMBO

Dalton Trumbo

(1905-1976). Il est né dans le Colorado. Pendant ses études universitaires, il exerce le métier de boulanger la nuit et écrit des articles sur le cinéma. Il est très marqué à gauche (il est membre du PS US), ce qui lui vaudra des problèmes : il sera renvoyé de la Warner. Il débute sa carrière en 1936. Il aura des ennuis avec la commission des activités anti-américaine et sera condamné à la prison (Il est un des "Dix" d’Hollywood). Il part au Mexique et écrit des scénarios sous un nom d’emprunt. On lui doit : Vacances romaines, Cow-boy, Exodus, Spartacus, El perdido, Seul sont les indomptés, L’homme de Kiev, Les cavaliers, Papillon, Complot à Dallas, au total 71 films. Il a réalisé un film : Johnny got his gun en 1971 pour lequel il aura le Grand prix du jury à Cannes en 1971. Il est aussi écrivain.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 décembre 2019

FRANCIS VEBER

Francis Veber(1937). Il est né à Neuilly-sur-Seine. Son père est journaliste et sa mère est romancière (Georgette Paul), il est aussi le petit-neveu de Tristan Bernard. La guerre se passe mal pour cette famille qui fuit les nazis. Il a peu de goût pour les études  et devient journaliste radio après son service militaire. Il aime écrire, mais ses premières tentatives sont peu convaincantes aussi bien au cinéma qu’au théâtre. Son premier succès sera le très bon film de Lautner : Il était une fois un flic avec Mireille Darc, Michel Constantin et un gamin déluré : Hervé Hillien. Il devient alors le scénariste à tout faire de la Gaumont, avant de décider de tourner ses propres scénarios, il réalise : Le jouet, mais ce n’est qu’un succès relatif (1.200.000 entrées en France) et il redevient scénariste, il récidivera en 1981 avec : La chèvre qui sera un énorme succès (7.000.000 de spectateurs en France, 35.000.000 en URSS !). Il fera une tentative malheureuse aux USA avant de revenir en France où : Le dîner de cons obtiendra un succès phénoménal et mérité (plus de 9.000.000 d’entrées en France). On lui doit : Le grand blond, La valise, L’emmerdeur, Le magnifique, Adieu poulet, Peur sur la ville, Coup de tête, La cage aux folles, Les compères, Hold up, Les fugitifs (Avec la merveilleuse Anaïs Bret), Fantôme avec chauffeur, au total 46 films ou séries. Il a réalisé 12 films. Il adaptera au théâtre certains de ses films. 12 de ses films seront adaptés aux USA avec des fortunes diverses. Il a été membre du jury du festival de Cannes en 1985 et a obtenu le «César » du meilleur scénario pour : Le dîner de cons en 1999.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 décembre 2019

AARON SORKIN

Aaron Sorkin

(1961). Il est né à New York. Son père est avocat et sa mère enseignante. Très jeune, il est passionné de théâtre et commence à jouer dans des pièces à l’école. Il fait des études universitaires d’arts dramatiques puis obtient des petits rôles au cinéma, mais il est obligé de faire des petits boulots en parallèle. Il commence alors à écrire des pièces de théâtre qui sont remarquées par des producteurs. Il est alors contacté par des producteurs de cinéma et commence sa vie de scénariste avec celui du film : Des hommes d’honneur avec Tom Cruise et Jack Nicholson, il continue avec : Le président et miss Wade. Sa réputation grandit et il est souvent appelé pour corriger des scénarios sans que son nom n’apparaisse comme dans : Rock avec Sean Connery, La liste de Schindler, Ennemi d’état avec Will Smith ou Bulworth de Warren Beatty. On lui doit aussi La formidable série : A la Maison Blanche, Malice, La guerre selon Charlie Wilson, The social Network, Le stratège, Steve Jobs, Le grand jeu. Il fait souvent des apparitions dans ses films. En 2001, il a du suivre un programme de désintoxication après avoir été arrêté en possession de diverses drogues en Californie. Il est considéré comme un très grand scénariste et dialoguiste. Il a obtenu l’ « Oscar » du meilleur scénario en 2011 pour : The social network.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 décembre 2019

HENRI JEANSON

Henri Jeanson

(12900-1970). Il est né à Paris. Son père est enseignant et il décède quand son fils a 10 ans, sa mère doit alors travailler pour survivre. Très jeune, il a un tempérament contestataire voire anarchiste. Après ses études de lycée, il devient journaliste, mais il est passionné par le spectacle et débute au théâtre en 1917, il s’intéresse aussi au cinéma et fera des critiques souvent acerbes ou polémiques. Il est pacifiste dans l’âme et sera souvent condamné par la justice pour ses propos sans concessions sur diverses personnalités dont un préfet. Il plaidera pour une entente avec l’Allemagne puis pour une coexistence avec elle après la défaite de 1940 comme Pétain. Il sera un anti-Gaulliste notoire. Après guerre, il mènera une carrière de polémiste peuplée de nombreux articles assassins et parfois volontairement méchants. Il a eu, au cinéma une longue carrière de scénariste hors pair dés 1932 et jusqu’à la fin des années 60. On lui doit : La dame de chez Maxim’s, Pépé le moko, Entrée des artistes, Hôtel du Nord (Atmosphère, atmosphère…), Boule de suif, Sous le ciel de Paris, Fanfan la tulipe, Nana, Pot-Bouille, Marie Octobre, La vache et le prisonnier, Terrain vague, Le glaive et la balance, La tulipe noire, Le majordome, Paris au mois d’août, L’homme à la Buick est son dernier scénario en 1968. Il a réalisé un film avec Louis Jouvet : Lady Paname. Il a été membre du jury de Cannes en 1956.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :