07 octobre 2019

JOHN BERRY

John Berry

Jak Szold (1917-1999). Il est né à New York. Son père dirige une chaîne de restaurants, il fera faillite durant la grande dépression. Il fait ses débuts comme acteur de vaudeville à 5 ans et, après la faillite de ses parents, il doit faire du cabaret en racontant des histoires drôles. C’est grâce à Orson Welles qu’il devient réalisateur en 1946 après avoir été l’assistant de Billy Wilder. Dénoncé comme communiste par Edward Dmytryk, il fuira le Maccarthysme en se réfugiant en France au début des années 50. Il a été le co-réalisateur d’Atoll K avec Laurel et Hardy en 1951. Il fera tourner la vedette de l’époque : Eddie Conctantine dans : Ça va barder, Je suis un sentimental, A tout casser (avec Johnny Hallyday), il a fait tourner Fernandel dans : Don Juan, Dario Moréno dans : Oh ! qué mambo. On lui doit encore : Il y a maldonne avec Clovis Cornillac, Boesman et Lena avec Danny Glover est son dernier film sorti en 2000. Il a, au total, 33 réalisations pour le cinéma et la TV à son actif. Il est aussi acteur dans 14 films et aussi scénariste.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 mai 2019

ROBERTO ROSSELLINI

Roberto Rossellini

(1906-1977). Il est né à Rome. Il est né dans un milieu très aisé et cultivé. Son père est architecte, c’est lui qui a construit le premier cinéma italien où son fils sera un spectateur assidu dans sa jeunesse. Il débute au cinéma comme bruiteur, puis monteur et doubleur avant de passer aux courts-métrages dés 1937 et jusqu ‘en 1941 où il réalise son premier long-métrage : Le navire blanc qui sera le premier d’une trilogie au temps du fascisme pour laquelle il aura Fellini comme assistant. Il a réalisé plus de 50 films dont une vingtaine pour le cinéma. On lui doit en particulier : Rome ville ouverte (Grand prix à Cannes en 1946), Allemagne année zéro, dans ces deux réalisations, il aura recours à des acteurs non professionnels pour pouvoir les diriger à sa guise, Jeanne au bûcher, Le général Della Rovere avec Vittorio de Sica en trafiquant minable (Lion d’or à Venise en 1959), Vanina Vanini, An un, Le messie est son dernier film en 1975. Il a aussi scénarisé plus de 40 films et en a produit 10. De 1948 à 1957, il a vécu avec Ingrid Bergman, déclenchant un scandale aux USA et en Italie car ils étaient, tous deux, déjà mariés. Il a été président du jury à Cannes en 1977 et il est décédé peu de temps après. Il est un des principaux réalisateurs du néo-réalisme italien. Son frère Renzo a composé des musiques pour ses films. Il a surtout travaillé pour la TV à la fin de sa carrière.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 mars 2019

MICHAEL CRICHTON

Michael Crichton

(1942-2008). Il est né à Chicago. Son père est journaliste et il l’encourage à écrire. Il fait des études d’anglais mais les méthodes d’enseignement lui déplaisent et il part en Europe. Il revient ensuite à Boston pour suivre des études de médecine (Qu’il quittera en 1969) et écrire, en parallèle, des romans sous le pseudonyme de John Lange (Lange  en allemand signifie « long » en référence à sa taille : 2 m 06), il écrit aussi sous le pseudonyme de Jeffrey Hudson (Le nom d’un célèbre nain du 17° siècle !), mais son roman sera primé et il devra dévoiler sa véritable identité au moment de recevoir son prix ! Il verra nombre de ses romans adaptés au cinéma par lui-même ou par d’autres réalisateurs comme Spielberg pour : Jurassic Park, il a écrit 44 scénarios pour le cinéma, les jeux vidéo ou la TV (Il est le créateur de : Urgences). De part sa formation scientifique, son langage est très technique et très précis. Comme réalisateur on lui doit : Pursuit, un téléfilm en 1972, Mondwest son premier film pour le cinéma en 1973, un film de SF avec Yul Brynner, puis : Morts suspectes, un thriller dans le milieu hospitalier avec Michael Caine et Geneviève Bujold, La grande attaque du train d’or, un hold up avec Sean Connery, Looker, un film de SF avec Albert Finney et James Coburn, Runeway, un polar futuriste avec Tom Selleck, Preuve à l’appui. Le procès d’un flic accusé de meurtre avec Burt Reynolds. Il a participé à la réalisation du :Treizième guerrier avec Antonio Banderas, sans en être crédité, en conflit avec le réalisateur : John Mc Tiernan et le départ de ce dernier pendant la post-production, il en fera un montage très imparfait. Ses trois derniers romans seront publiés à titre posthume. Son dernier enfant naîtra 3 mois après son décès. Quand il écrivait un livre il mangeait toujours la même chose en disant que cela l’aidait dans sa concentration. Son attitude « Climato sceptique » (Cf son roman : État d’urgence) lui a valu de nombreuses attaques. Il était très critique sur les avancées et les dérives de la technologie. Il avait subit une attaque à son domicile en 2002 où il avait été ligoté et dépouillé. Il s’était fait exorcisé en 1986. Un type de fossile retrouvé en Chine en 2002 porte son nom : Crichtonsaurus benxiensis.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 février 2019

J.J. ABRAMS

JJ Abrams

Jeffrey Jacob Abrams (1966). Il est né à New York. Son père est producteur à la TV.  Enfant il est attiré par le cinéma après une visite aux studios Universal. Il est le créateur d’une des premières séries à passionner les spectateurs : Alias avec l’excellente Jennifer Garner de 2001 à 2005, il en est le scénariste et le réalisateur ainsi que le producteur. Il a débuté à la TV avec la série Felicity en 1999, puis avec : Lost. Son premier film de cinéma sera : Mission impossible 3 en 2006 (plus crédible que les 2 premiers opus), il réalise ensuite : Star trek en 2009, puis : Super 8 un film de SF coproduit par Spielberg, puis : Star trek into darkness, Star wars Épisode 7 : Le réveil de la force en 2015, il a enfin réalisé Star wars Épisode 9 qui sortira en 2019. Il a écrit 25 scénarios. Il apparaît dans plusieurs films ou séries. Il est aussi compositeur de nombreuses musiques de films ou de séries et producteur.

ANECDOTE : Il a une passion pour le nombre : 47 qu’il place dans tous ses films et scénarios.

 

 

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 février 2019

GORDON DOUGLAS

Gordon Douglas

 (1907-1993). Il est né à New York. Il débute comme enfant acteur à l’âge de 6 ans. Il obtiendra ensuite un poste à la MGM, devient gagman, acteur, assistant réalisateur et enfin réalisateur en 1935. Il a réalisé une centaine de films dont une trentaine de comédies. Il a travaillé pour la plupart des grands studios. On lui doit en particulier : La flèche noire, La grande menace, Les rebelles du Missouri, Les loups dans la vallée, Sur la piste des Comanches, Le trésor des 7 collines, Les 7 voleurs de Chicago avec Sinatra, Dean Martin et Sammy Davis Jr, Rio Conchos avec Richard Boone, La diligence vers l’Ouest, Tiens bon la rampe Jerry avec Jerry Lewis, F comme Flint avec James Coburn, Tony Rome est dangereux, Le détective, La femme en ciment 3 films avec Frank Sinatra, Barquero avec Lee Van Cleef et Warren Oates, Le casse-cou en 1977 est son dernier film.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 février 2019

PETER JACKSON

Peter Jackson

(1961). Il est né en Nouvelle Zélande. A 8 ans il se voit offrir une caméra super huit et sa carrière débute à cet instant. C’est un passionné de cinéma multicarte, il est réalisateur, acteur, scénariste, producteur et encore plus ! Il quitte l’école à 17 ans et travaille dans un journal débute sa carrière officielle en 1976 comme acteur et réalisateur dans un court-métrage : The valley. Il tourne son premier long-métrage en 1987 : Bad taste. On lui doit en particulier : Fantômes contre fantômes (son premier film américain), La trilogie du seigneur des anneaux, King Kong en 2005, La trilogie du Hobbit. Il, est annoncé comme le prochain réalisateur du deuxième tome des aventures de Tintin : Prisoners of the sun en cours de préparation avec Spielberg. Son actrice fétiche est Cate Blanchett qu’il a fait tourner 7 fois. Lion d’argent à Venise en 1995 pour : Créatures céleste, Oscar du meilleur film, du meilleur scénario et du meilleur réalisateur pour : Le retour du roi en 2003. Il est, juste après Spielberg, le cinéaste le plus « Bancable » de l’histoire du cinéma.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :