04 avril 2021

DÉCÈS DE PHILIPPE VENAULT

Philippe VENAULT- Fiche Artiste - Réalisateur - AgencesArtistiques.com : la plateforme des agences artistiques(1947-2021). Il est né à Paris. Il a fait des études de lettres et devient journaliste avant de se mettre à écrire des scénarios et de se lancer dans la réalisation comme assistant dés 1969 avec Chabrol ou Jean Yanne. Il a réalisé les films : Paris vu par… 20 ans après en 1984, Une rébellion à Romans en 1984 et Blancs cassés en 1989. Ensuite il s’est consacré exclusivement à la TV dés 1993 avec : Mort à l’étage jusqu’en 2017 avec : A la dérive. Au total il a réalisé 33 TV Films et a écrit 14 scénarios.

Posté par CINELOVER à 12:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 mars 2021

DECES DE BERTRAND TAVERNIER

CINéma. Bertrand Tavernier vous attend Bertrand René Maurice Tavernier (1941-20231). Il est né à Lyon. Son père est écrivain et il a été un résistant notoire pendant la dernière guerre. Le jeune Bertrand se passionne pour le cinéma en étant un cinéphage acharné, il écrit dans des revues, fréquente assidûment les cinémathèques, il est très éclectique dans ses choix. Il commence sa carrière comme assistant réalisateur avec Jean Pierre Melville sur : Léon Morin prêtre. Il fait ses premières armes de réalisateur dans un film à sketches : Les baisers en 1963, puis dans un autre : La chance et l’amour en 1964. Il exerce en même temps les fonctions d’attaché de presse sur de nombreux films et sera aussi producteur. Il dirige ensuite Philippe Noiret dans : L’horloger de Saint Pol en 1973 qui obtiendra le prix Louis Deluc, L’ours d’argent à Berlin et d’autres distinctions, Il récidive avec : Que la fête commence en 1974, César du meilleur réalisateur, du meilleur scénario et prix de la critique, nouveau succès en 1975 avec : Le juge et l’assassin prix du meilleur scénario , suivront : Des enfants gâtés, La mort en direct Grand prix du festival de Trieste, Une semaine de vacances, Coup de torchon prix de la critique, Un dimanche à la campagne Prix de la mise en scène à Cannes en 1984,César du meilleur scénario en 1985 et 5 autres prix internationaux, Autour de minuit qui obtient 2 prix européens, La passion Béatrice, La vie et rien d’autre Prix spécial du jury du film européen et 3 autres prix, Daddy nostalgie, L627, La fille de D’Artagnan, L’appât ours d’or à Berlin, Capitaine Conan César du meilleur réalisateur en 1997, Prix du meilleur film à Florence, ça commence aujourd’hui qui obtient 7 prix européens, Laisser passer à reçu 3 prix aux USA, Holy Hola, Dans la brume électrique un formidable film mêlant réalité et fiction qui n’a eu droit qu’à un »Direct to vidéo » aux USA, La princesse de Montpensier, Quai d’Orsay, un chef d’œuvre d’humour de haut niveau avec un Thierry Lhermitte au sommet de son art. Il a aussi réalisé une multitude de courts-métrages et vient de sortir un formidable DVD : Voyage à travers le cinéma français qui a pour suite une série TV. Il a aussi écrit de nombreux livres sur le cinéma, il intervient souvent dans les bonus de DVD, il a aussi été acteur.

C’est une formidable mémoire du cinéma mondial qui s’exprime avec beaucoup de simplicité, d’humour et de bonhomie. Malgré la quantité phénoménale de distinctions qu’il a reçu, il reste d’une étonnante modestie. C’est sûrement le plus grand réalisateur français actuel.

Posté par CINELOVER à 16:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 janvier 2021

DECES DE MICHAEL APTED

Michael Apted

(1941-2021). Il est né en Angleterre. Après des études à Cambridge, il entre à la TV comme documentariste, il y deviendra ensuite directeur. Il tourne alors de nombreux épisodes de séries, ce qui lui vaudra d’être décoré par la Reine. Il a, à son actif, une idée géniale filmer des enfants de 7 ans en 1963, puis recommencer tous les 7 ans pour suivre leur devenir, il y aura 8 épisodes ! Il tourne son premier long-métrage en 1972 : Triple écho avec Oliver Reed et Glenda Jackson, l’histoire d’un déserteur qui se cache en étant déguisé en femme, suivront, en particulier : Stardust, l’ascension et la chute d’un rocker, Gorky Park, une enquête sur la mort mystérieuse de 3 jeunes gens avec Lee Marvin et William Hurt, Gorilles dans la brume, l’histoire de Diane Fossey la protectrice des gorilles en Afrique avec Sigourney Weaver, Class action avec Gene Hackman et Marie Elyzabeth Mastrantonio, un procès où le père et la fille s’affrontent comme défenseurs des deux parties, Cœur de tonnerre, un polar qui se déroule dans une réserve indienne où a eu lieu un crime avec Val Kilmer, Sam Shepard, Grahame Green et l’excellent vieil indien : Chief Ted Thin Elk, un excellent film qui montre bien les vraies conditions de vie des amérindiens, Le monde ne suffit pas, le 19° James Bond avec Pearce Brosnan et Sophie Marceau, Enigma, un film d’espionnage avec un très bon scénario, autour d’une machine à chiffrer allemande (*), Le monde de Narnia 3° époque, Conspiracy, un thriller avec Naomi Rapace et John Malkovich en 2017. Il tourne également beaucoup pour la TV.

(*) Le code de cette machine a été cassé par le GENIAL mathématicien anglais Alan Turing, comme récompense, il a été condamné pour homosexualité!!!!!!.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 juillet 2020

DECES D'ALAN PARKER

Alan Parker

(1944-2020). Il est né à Londres. Il débute dans la publicité avant de commencer à écrire des scénarios puis à tourner des courts-métrages. Il tourne son premier film en 1976 : Du rififi chez les mômes, un film avec des enfants, au temps de la prohibition, mais c’est son 2° film qui le fera connaître : Midnight express, l’histoire d’un touriste américain condamné en Turquie pour trafic de drogue, avec une bande son très célèbre (Ce film aura 2 « Oscars » : Meilleur scénario (Oliver Stone) et meilleure musique), on lui doit ensuite : Pink Floyd-The wall avec Bob Geldof, un film quasi-muet avec uniquement la musique du groupe, Birdy avec Nicolas Cage, un film sur les traumatismes post-Vietnam, Angel heart avec De Niro et Mickey Rourke, un enquêteur privé est embarqué dans une sombre histoire, Mississippi burning, la recherche de 3 étudiants anti-racistes disparus dans le sud des USA avec Gene Hackman et Willem Dafoe, Bienvenue au paradis avec Dennis Quaid, une histoire d’amour entre un américain et une japonaise au moment de Pearl Harbour, Evita une comédie musicale basée sur la vie d’Evita Peron avec Madona et Antonio Banderas, La vie de David Gale est son dernier film en 2003 avec Kevin Spacey et Kate Winslet, un film sur la peine de mort. Beaucoup de ses films s’inspirent de faits réels. Il compose parfois la bande son de ses films, il a aussi écrit certains de ses scénarios et a été parfois acteur.

Posté par CINELOVER à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 juillet 2020

DÉCÈS DE JOËL SCHUMACHER

Joël Schumacher

(1939-2020). Il est né à New York. Il est orphelin de paire à 4 ans.Il fera des études d’art et débute au cinéma comme costumier pour Woody Allen. Il débute au cinéma en 1974, en réalisant un téléfilm, Son premier sucés sera : St Eimo fire en 1985. On lui doit, en particulier, Génération perdue, Cousins, L’expérience interdite, Le choix d’aimer, Chute libre avec Michael Douglas (La descente aux enfers d’un chômeur), Le client avec Susan Sarandon (Un gamin témoin d’un suicide est la cible d’un parrain), Le droit de tuer, deux épisodes de Batman : Batman et Robin et Batman forever, 8 mm, Tigerland, Phone game, Le fantôme de l’opéra, Effraction en 2011 est son dernier film. Il est aussi scénariste et producteur.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 juillet 2020

DÉCÈS D’ÉTIENNE PERIER

Etienne Perier

(1931-2020). Il est né à Bruxelles. Il a fait des études supérieures de philosophie et de littérature avant de se lancer dans le cinéma. Il tourne son premier film en 1959 : Bobosse, après un court-métrage tourné en 1956. On lui doit une trentaine de film ou séries dont : Meurtre en 45 tours, Dis-moi qui tuer, Un meurtre est un meurtre, La part du feu, Un si joli village, Rouge Venise en 1989 est son dernier film, il a ensuite uniquement travaillé pour la TV jusqu’en 2004.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 décembre 2019

FRANÇOIS TRUFFAUT

François Fruffaur

(1932-1984). Il est né à Paris. IL est né de père inconnu, sa mère travaille dans un journal et elle confie l’enfant à une nourrice. Plus tard il sera reconnu par le mari de sa mère qui lui donnera son nom, mais il restera toujours un enfant rejeté surtout élevé par ses grands-parents. Il est passionné de littérature et de cinéma. Ado, il fait de nombreux petits boulots et crée un ciné-club qui ne fonctionnera qu’une seule séance et cela lui vaudra de se retrouver en maison de redressement. Il devient ensuite critique de cinéma, mais une déception sentimentale le conduit à s’engager dans l’armée, il prolonge indûment une permission et fera de la prison avant d’être réformé. Il deviendra ensuite assistant puis le mythique réalisateur que l’on connaît. Il est aussi scénariste pour ses films et pour d’autres réalisateurs comme Godard (A bout de souffle) ou Claude Miller (La petite voleuse). Ses films sont souvent basés sur sa vie personnelle, avec en particulier les 400 coups et La nuit américaine où on est avec lui dans un tournage.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 décembre 2019

DELMER DAVES

Delmer Daves

(1904-1977). Il est né à San Francisco. Il fait des études de droit et intègre un cabinet d’avocats, mais il laisse tout tomber pour débuter au cinéma comme figurant avant de devenir scénariste puis réalisateur. On lui doit 30 films comme réalisateur et une cinquantaine comme scénariste dont : La forêt pétrifiée, Elle et lui (Les deux versions), Les passagers de la nuit, L’oiseau de paradis, L’aigle solidaire, La dernière caravane, La bataille de la villa Fiorita.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 octobre 2019

RENÉ ALLIO

René allio

(1924-1995). Il est né à Marseille. Il fait des études littéraires et devient décorateur de théâtre. Il ne viendra au cinéma qu’en 1962 avec un court métrage, suivra en 1965, un excellent premier film : La vieille dame indigne avec Sylvie, ce film et Sylvie obtiendront de nombreuses récompenses. Il a peu tourné : 11 films, en particulier, Les camisards, Moi-Pierre Rivière, Retour à Marseille, Le matelot 512 et Transit en 1991 qui est son dernier film. Il est aussi scénariste. Il a aussi réalisé des travaux architecturaux.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 octobre 2019

ETIENNE CHATILIEZ

Etienne Chatiliez

(1952). Il est né à Roubaix. Il est issu de la « Pub », en premier à la radio, puis pour la TV. Il ne se tourne vers le cinéma qu’en 1988 avec un coup de maître : La vie est un long fleuve tranquille pour lequel il aura les « Césars » du meilleur premier film et du meilleur scénario original, le tout accompagné d’un César du meilleur second rôle féminin pour Hélène Vincent et du meilleur Espoir féminin pour Catherine Jacob, ce film fera plus de 4.000.000 d’entrées en France, il récidive avec le grinçant : Tatie Danielle (2.100.000 d’entrées en France), Puis : Le bonheur est dans le pré (Prés de 5.000.000), suivra : Tanguy (4.300.000), Le suivant : La confiance règne est un semi-échec avec seulement 430.000 entrées, Agathe Cléry aura un peu un meilleur sort : 1.200.000 entrées, le suivant : Oncle Charles est un gros échec avec moins de 300.000 entrées, Tanguy le retour avec ses 1.000.000 est très loin du premier opus. Après Tanguy, sa veine créatrice s’est émoussée. Il a été acteur dans 2 films et il scénarise ses films.

 

 

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :