27 décembre 2018

BANDES DESSINEES MUETTES (5)

Serge Ernst a créé, en 1975, dans le journal : Tintin la série : CLIN d’OEIL, ce sont en général des dessins pleine page avec une débauche de couleurs. Il a eu droit à 10 albums chez Dupuis.

 Clin d'oeil

 Bill Holman crée en 1935 dans le Chicago Tribune : SPOOKY une bande consacrée à une chatte foldingue, sa parution se prolongera jusqu’en 1973. Un seul album chez Futuropolis.

 Spooky

Hugo Casaglia a créé la bande : TIMOTHY en 1990, un oiseau de proie totalement looser, il aura droit à trois albums au Lombard.

 Timothy

Midam (Michel Ledent)a créé, en 2004, la bande : GAME OVER ( un avatar de sa création précédente : Kid Paddle en 1993). Ce sont les aventures vidéo d’un petit héro maladroit et d’une princesse stupide entourés d’horribles monstres, chaque planche se terminant par le massacre du héro ou de la princesse.

 Game over

 On pourrait aussi citer tous les cartoonistes comme Dubout, Faizant, Harvec, Martial, Sempé, Moisan t aussi certains gag de Lariflette de Laborne….

Lariflette

FIN?

Posté par CINELOVER à 01:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

26 décembre 2018

BANDES DESSINEES MUETTES (4)

Michel Douay a dessiné CLIC dans France Dimanche de 1949 à 1953, SÉRAPHIN 1900 bandes dans la vie catholique de 1956 à 1994 et aussi Zoé.

 Michel Douay (1)

Bara (Guy Willems) a crée le personnage de MAX l’explorateur publié dans France Soir et Le Soir de Bruxelles dés 1954, il sera ensuite publié dans le monde entier dans plus de 40 journaux. Il a publié plus de 10.000 bandes ! Il a eu 6 albums édités et Dupuis devrait publier, fin 2018, un gros album qui lui est consacré.

 Max l'explorateur

Coq a dessiné 2.000 bandes de MAM’ZELLE SOURIS de 1950 à 1964 dans Paris Presse. Il a aussi dessiné AZOR dans : Le Soir, NANETTE, 900 bandes de 1962 à 1979 dans jour de France et MÉDOR de 1964 à 1966

Nanette

                 

Chen a créé RIRI dans Franc Tireurs  et a publié 400 bandes de 1951 à 1953.

 Riri

(A suivre)

 

Posté par CINELOVER à 01:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 décembre 2018

BANDES DESSINEES MUETTES (3)

Jean Léo a créé : OSCAR en 1947 dans le Parisien Libéré et cela durera sur plus de 6.000 parutions, une trentaine de journaux le publieront. Un seul album sera édité.

Oscar

 Rob-Vel (Robert Velter) crée en 1935, le personnage de Monsieur SUBITO publié dans Le petit Parisien et après guerre de 1946 à 1969 dans Le Soir de Bruxelles ainsi que dans de nombreux autres journaux dont Nord Matin, au total il a publié 8597 bandes.

 Subito

 Bindle a crée POUSTIQUET dans Paris Normandie et publié 7.000 bandes de 1949 à 1976.

Poustiquet

(ASuivre) 

Posté par CINELOVER à 01:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 décembre 2018

BANDES DESSINEES MUETTES (2)

 André Daix a créé le professeur NIMBUS publié dans Le Journal en1934 et dans Le Matin en 1943 et 1944, il avait auparavant publié Les aventures du BARON CRÉSUS dans ce Journal avant 1943 (Un seul album connu publié en 1940) , il a été inquiété à la Libération pour collaboration et a fuit à l’étranger, cette bande à été reprise par Léon d’Enden, puis par Darthel, un pseudonyme collectif pour : Rob Vel, le créateur de Spirou, Claude Seignolle ou Paul Winkler dans Résistance en 1946 et publiée dans différents journaux comme Le Figaro ou La voix du Nord et repris dans une dizaine d’albums avant d’être à nouveau reprise par Darthel qui a publié plus de 8000 bandes, BOZZ qui en a publié 1.000, puis Pierre Le Goff qui a publié 2300 bandes jusqu’en 1991.

 Nimbus

Otto Soglow a crée LE PETIT ROI en 1934 et qui a duré jusqu’à son décès 40 ans plus tard publié dans 2 albums.

       Petit roi 2                          

 Mik (Henning Dahl Mikkelsen) a créé FERD’NAND (Fernand) en 1937, elle sera reprise en 1950 par Frank Thomas puis de 1968 à 1989 par Al Plastino. Il y a eu 4 albums.

 Ferd'nand

 Wim (Van Wieringen) à créé, en 1958, la bande : SIMPLET qui sera d’abord publiée en Hollande sous le titre de : Simpleman, elle sera ensuite publiée dans de nombreux pays dont : la France et le Canada.

Simplet

(A suivre)

 

Posté par CINELOVER à 01:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 décembre 2018

LA BANDE DESSINÉE MUETTE (1)

Rabier (1)

Caran d'Ache

 

                               

 

De même que le cinéma muet est un art beaucoup plus ardu que le parlant où l’artiste doit être capable de faire passer des émotions, des états d’âme, des réactions sans la parole, la bande dessinée muette (Où le dessin humoristique « Sans paroles »), est aussi un art difficile, le dessinateur doit faire comprendre au lecteur ce qu’il a voulu faire passer et cela sans dialogues.

 

Les plus connues sont les bandes muettes d’humour.

 

Les précurseurs ont été des dessinateurs comme Caran d’Ache ou Benjamin Rabier.

L’une des plus anciennes bandes muettes est : ADAMSON du suédois Oscar Jacobsson publiée en France en album par Stock dés 1929.

 

 Adamson 2

 

 PITCHE de Alex Stonkus est publié dans Ouest Eclair, Les Dernières Nouvelles d’Alsace La Libre Belgique ou Benjamin et aura 6 albums dés 1933 chez Hachette, ces bandes ont été publiées dans différents journaux.

 

 Pitche

 Dans les années 40/50,  René Guinoiseau sous le pseudonyme de RAB (son nom de résistant) a publié dans le Courrier de l’Ouest, La Charente libre, La Liberté de l’Est ; Nord Eclair et Le journal d’Alger, des bandes de Mr MOUCHE, qui seront éditées dans 5 albums (Que je recherche activement !).

Mr Mouche

(A SUIVRE)

Posté par CINELOVER à 01:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
10 mars 2012

DECES DE JEAN GIRAUD ALIAS « MOEBIUS »

Jean Giraud 

            Jean Henri Gaston Giraud (1938-2012). Il est né à Nogent sur Marne. Il est très célèbre chez les bédéphiles francophones car il est le père graphique du « Lieutenant Blueberry » sur des scénarios de Jean Michel Charlier (Un scénariste de génie). Son dessin, souvent signé « Gir » est d’une richesse et d’une précision inégalable. Il a aussi dessiné un « Clone » de Blueberry : Jim Cutlass, il a été l’assistant d’un autre génie de la bande dessinée, le belge Joseph Gillain dit Jijé, il a ainsi bénéficié d’un enseignement d’une richesse incroyable qu’il saura utiliser et développer.. Il avait aussi un deuxième visage connu sous le nom de « Moebius » et il a dessiné de nombreux albums sous ce deuxième nom : La garage hermétique, Major fatal, L’Incal, sa prestation graphique est alors beaucoup plus simpliste mais elle a de nombreux adeptes ; il a aussi une troisième corde à son arc, car il a aussi dessiné, aux USA : « Le surfer d’argent » et  il a, à ce titre, de très nombreux admirateurs étasuniens parmi les adeptes des « Comics ». Jan Kounen à tiré un (Assez mauvais) film de la série : Blueberry, en 2004, sous le titre : Blueberry, l’expérience secrète avec Vincent Cassel. Il était aussi scénariste de sa propre série après le décès de Jean Michel Charlier, mais ses scénarios n’ont jamais atteint la perfection de ceux de Charlier. Il a aussi scénarisé une série parallèle : Marshall Blueberry dessinée par William Vance puis par Rouge pour le troisième épisode. Il a aussi fait de très nombreuses illustrations, en particulier celle de la pochette du disque : 7 colts pour Schmoll pour Eddy Mitchell et l’affiche du film de Marco Ferreri : Touche pas à la femme blanche  C’est indéniablement le plus grand dessinateur « Réaliste » français qui vient de poser son crayon.

Posté par CINELOVER à 13:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 octobre 2011

CINEMA ET BANDES DESSINEES (4)

              Goscinny

BILAL

                          LES AUTEURS DE  BD Jean Michel CharlierQUI FONT DANS LE CINEMA 

    PHOTOS: Bilal, Jean Michel Charlier, RenéGoscinny     

             Jean Michel Charlier est acteur (1 minute) dans le film « Stavisky » d'Alain Resnais avec JP Belmondo (1974), il y joue un inspecteur de police     .

Jean Giraud est consultant sur le film de Luc Besson le 5° élément (1997) avec JC Mézières.

 Enki Bilal a aussi travaillé pour le 7° art, il a participé à l'élaboration des décors du film d'Alain Resnais : La vie est un roman  (1983). Il réalise en 1989 son premier long-métrage aidé par Christin au script : Bunker palace hôtel, puis récidivera en 1996 avec : Tykho Moon, et enfin avec : Immortel (ad vitam) (2004).Quand il était jeune, à Belgrade, il avait joué dans un film, le rôle d'un petit garçon qui dessine sur les trottoirs de sa ville.

René Goscinny a été co-scénariste du film : Le viager» mis en scène par Pierre Tchernia. Il apparaît brièvement ainsi qu'Albert Uderzo dans un téléfilm de Pierre Tchérnia : Deux Romains en Gaule. Il sera co-scénariste pour la TV, avec  Pierre Tchérnia, de sketches dédiés au 70° anniversaire du cinéma (Rose d'or au Festival de Montreux et prix des critiques en 1965).

 Remarque 1 :Plusieurs auteurs de BD ont aussi fait des affiches de cinéma, je pense en particulier à Jean Giraud qui a fait celle du film de Marco Ferreri (1973) avec Catherine Deneuve,Michel Piccoli,Philippe Noiret : « Touche pas à la femme blanche ».

Remarque 2 : On aurait pu aussi signaler que certains auteurs de BD (Giraud, Mézières…) ont aussi participé à des romans-photos, en particulier dans « Pilote ».

                                         LES CINEASTES QUI FONT DANS LA BANDE DESSINEE

  

C'est assez rare, mais on peut citer  par exemple Georges Lautner qui s'est lancé dans le scénario  avec Wilmaury au dessin, un titre : « Les cons ça ose tout » !

 CONCLUSION

 Il y a finalement eu peu de grandes réussites dans les différentes adaptations BD-Ciné ou Ciné-BD. Malgré tout, il y a un lien très fort entre ces deux arts, tout bon film comporte un « story-board », c'est quoi ? C'est une bande dessinée muette qui détaille chaque plan du film, certains story-boards sont de  très grande qualité, supérieure à ces BD crayonnées que l'on publie de nos jours(Mais  cela permet aux « auteurs » de la "Ligne crade" ou de la "Ligne crayonnée" de « faire », deux ou trois, voire quatre albums par an, ils auraient tort de se priver puisque cela se vend, mais le neuvième art n'en sort pas grandi !)

 Les bédéphiles sont très souvent des cinéphiles, l'inverse est moins certain, pourquoi ?

 

Posté par CINELOVER à 10:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 octobre 2011

CINEMA ET BANDES DESSINEES

Homme de Riopulp fictionCinquiéme élément                          

                                                   LES FILMS PROCHES DE LA BANDE DESSINEE

            Il y a toute une série de films qui pour n'être pas directement tirés de BD, sont très proches  du 9° art. On peut citer :

            L'Homme de Rio de  Philippe de Brocca (1964) avec JP Belmondo qui  fait de nombreuses références à Tintin.

            La mémoire dans la peau  de Doug Liman (2002) avec Matt Damon est l'adaptation du roman de Robert Ludlum dont Van Hamme s'est servie pour son XIII.

            Pulp fiction de Quentin Tarantino (1993) se revendique de la BD.

            Le cinquième élément de Luc Besson (1997) est aussi très inspiré de la BD avec des consultants sur le tournage comme Giraud/Moëbius et Méziéres.

            Pour Star Wars, Lucas s'est inspiré des BD de Méziéres

            Tarzan : Ce sont à l'origine des romans de E.R. Burroughs, puis des films (avec, en particulier, le célèbre Johnny Weissmuller, ex- champion olympique de natation) et enfin une bande dessinée sous les crayons de Foster, Maxon et surtout de Hogarth, mais aussi de Dan Barry, Bob Lubbers et Russ Manning.

            Chéri-Bibi :Romans de Gaston Leroux (Fatalitas !), passé au cinéma à deux reprises ,sous la direction de Léon Mathot en 1937 avec Pierre Fresnay, JP Aumont, Dalio ; puis sous la direction de Marcel Pagliero avec Jean Richard(1954).

             Pour Durango de Swolf, c'est l'inverse qui s'est produit, c'est le western italien qui a fortement influencé cette série

 

 

Posté par CINELOVER à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 octobre 2011

CINEMA ET BANDES DESSINEES (2)

                                                                   Rintintin

              mickey-mouse        LES FILMS DEVENANT DES BANDES DESSINEES :charlot

             Le cas est plus rare. En général cela conduit à des périodiques ou à des petits formats. On notera cependant :

            CHARLOT : Le succès au cinéma de ce personnage a donné naissance à plusieurs BD, aux USA d'abord par Segard (Le père de Popeye) en 1916, la série française est apparue en 1921 dessinée par Thomen puis par Mat et par Forest.

            LAUREL et HARDY, eux aussi ont eu leurs albums dessinés par Mat à partir de 1934.

            RINTINTIN, a été décliné en périodique chez SAGE à partir de 1960.

            Caméra Café : A donné lieu à une adaptation en albums avec G. Van Linthout et Didgé/Stibane depuis 2004.

             La série 24 Heures chrono a été prolongée par un album chez Casterman en 2005 par R.Guedes et Vaughn/Haynes.

            MICKEY de Walt Disney né en 1927 a été transposé en BD à partir de 1930 en un journal né en 1934 et qui paraît toujours, avec des déclinaisons comme Donald.

 

            Le Spécialiste , film de Sergio Corbucci de 1969 avec Johnny Hallyday a été partiellement adapté en BD par Jijé dans le périodique « Johnny »( qui n'a connu que 7 numéros) sous le titre « Hud le spécialiste » en 1970.

             Indiana Jones de Steven Spielberg a donné lieu à plusieurs albums sous le crayon de Guice puis d'Alessandrini avec Moliterni au scénario

                          LES DESSINS ANIMES AVATARS DE BANDES DESSINEES

 Ce sont souvent de simples transpositions au cinéma des albums de BD : Tintin, Astérix,  Lucky Luke, Corto Maltése, Blake et Mortimer…. Il y a de belles réussites comme les D.A. de Corto Maltése. Il y a cependant des D.A. originaux, on peut citer :

            -Tintin et le lac aux requins de 1972 aux studios Belvision est une bonne histoire qui a été ensuite transposée en BD.

            -Astérix : Les douze travaux d'Astérix : Aux studios Idefix en 1976, qui a été un succès.

            -Lucky Luke : La ballade des Daltons : Deuxième dessin animé des studios Idéfix, sorti après le décès de Goscinny en 1978. Il y avait eu un premier DA (Lucky Luke) en 1971 et il y en aura un autre (Les Dalton en cavale) en 1983

             De nombreux personnages de BD ont connu ou connaissent des aventures inédites en DVD : Cédric, Titeuf.

            Un nouveau type de produit est en vente depuis peu, c'est le BDVD, ce sont des DVD avec un film, en général un dessin animé, sur la BD. On peut citer les deux BDVD consacrés à Thorgal qui sont de belle qualité.

 

 

Posté par CINELOVER à 08:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :