06 mai 2020

DÉCÈS DE JOHN ERICSON

John Ericson

Josef Meibes (1926-2020). Il est né à Düsseldorf d’un père chimiste et d’une mère suédoise actrice et chanteuse d’opéra. Ses parents émigrent aux USA pour échapper à la montée du nazisme. Il fait des études d’art dramatique et débute à la TV en 1950. Ses débuts au cinéma ont lieu en 1951 dans Térésa de Fred Zinnemann. Il a plus de 100 films ou séries TV à son actif. On a pu le voir dans : Rhapsodie de Charles Vidor, Un homme est passé de John Sturges, Quarante tueurs de Samuel Fuller, Sous dix drapeaux. A la fin des années 50, il a surtout travaillé pour la TV. Il avait cessé son activité en 2008.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

QUELQUES BONS FILMS DE PROCES (4)

Maître du jeu

LE MAITRE DU JEUUn film de Gary Fleder (2004). (127 min). Avec Gene Hackman, Dustin Hoffman, John Cusack et Rachel Weisz.Un cadre supérieur est tué lors d’une fusillade dans son entreprise. Le meurtrier est un employé licencié qui a acheté une arme à répétition et qui s’est vengé en tuant un maximum de gens. La veuve du cadre attaque en justice le fabricant d’arme qui a mis en vente l’arme fatale à son mari. Le lobby des armes à recours à un avocat spécialisé dans la sélection des membres d’un jury. Pour cet homme tous les moyens sont bons, corruption, intimidation, coups et exactions en tous genre. Mais dans la sélection faîte, il y a un mouton noir qui tente de vendre le verdict par l’intermédiaire d’un complice à l’extérieur. La fin est très surprenante et bien amenée. Les acteurs sont excellent et le suspens garanti !

Maitre du jeu 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Class Action

CLASS  ACTION Un film de Michael Apted (1990). (105 min). Avec Gene  Hackman et Marie Elisabeth Mastrantonio. Un avocat spécialisé dans la défense des consommateurs est amené à défendre des gens victimes de l’explosion de leur voiture. Il se trouve que l’avocate de la firme automobile concernée est la fille de cet avocat. Le père est un coureur de jupons et sa fille lui voue un respect total pour son travail, mais une haine profonde pour avoir bafoué sa mère tout au long de sa vie. L’affaire semble perdue d’avance par le père car il n’y a aucune preuve de malfaçon, mais une embrouille va faire évoluer la situation dans un sens imprévisible. La fin est surprenante. Très bons acteurs et excellente maîtrise du réalisateur.

Class action 2

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :