Jean Cocteau

Clément Eugène Jean Maurice Cocteau (1889-1963). Il est né à Maisons-Laffitte. Son père est avocat, il se suicidera quand il a 9 ans et cela va profondément le marquer. Il sera un artiste universel, à la fois poète, écrivain, homme de théâtre, scénariste, réalisateur, peintre, membre de l’Académie Française. Il a cependant fait de médiocre études en ratant deux fois son bac. Pendant une partie de sa vie, il sera opiomane. Durant le 2° guerre mondiale, il a une attitude ambiguë (*). Après guerre, il publiera des chefs d’œuvre comme Les enfants terribles, les parents terribles ou La belle et la bête. Au cinéma, il tourne quelques courts-métrages dés 1925. Il tourne ensuite une série de longs-métrages : Le sang d’un poète, La belle et la bête, L’aigle à deux têtes, Les parents terribles, Orphée, Le testament d’Orphée. Il a aussi scénarisé : L’éternel retour, Ruy Blas, Les enfants terribles, La princesse de Clèves et Thomas l’imposteur. Il a écrit les dialogues de : Le baron fantôme, Les dames du bois de Boulogne, Les noces de sable. Un génie de la Culture.

(*)Jean Marais avait fait le coup de poing avec un homme qui, dans un restaurant, avait accusé Cocteau de collaborationnisme.

Il est décédé en même temps qu'Edith Piaf.