Jerry Lewis

Joseph Levitch (1926-2017). Il est né dans le New Jersey, son père est acteur. Son père est acteur de spectacles itinérants et il sera élevé par sa grand-mère. Il débute sur scène à 5 ans avec un beau succès d’estime. Il commencera sa carrière en formant un duo comique avec Dean Martin, ils joueront ensemble au music-hall et au cinéma dans une série de films où il multiplie les grimaces qui finissent par être horripilantes. Le duo se sépare en 1957, il continue de tourner des films sans grand intérêt avant de décider de se mettre en scène lui-même et le résultat est bien supérieur à ses prestations antérieures (Premier film : Le dingue du palace), mais il est victime d’une sévère dépression à la suite d’un film très controversé qui ne sera pas diffusé (Il se passe dans un camp de concentration nazi) cela l’écarte du cinéma pendant des années, il revient en 1980, mais son film : Au boulot Jerry est un échec aux USA, Scorsese le fera tourner dans : La valse des pantins, tombé dans l’oubli dans son pays, il tournera ensuite en France et en Europe. On le voit dans : Le délinquant involontaire, trois bébés sur les bras, Le kid en kimono, Tiens bon la barre Jerry, Le dingue du palace, Le zinzin d’Hollywood, L’increvable Jerry, Un chef de rayon explosif, Docteur Jerry et Mister love, Arizona dream, Les drôles de Blackpool, Max Rose, Le casse est son dernier film en 2016. Il a scénarisé une douzaine de ses films qu’il a lui-même tourné de 1960 à 1972 puis en 1980,1983 et 1984. Il a aussi travaillé pour la TV.

Il a été le premier à filmer en vidéo ses tournages pour avoir une idée immédiate du résultat. Son humour divise les cinéphiles, certains le portent aux nues, d’autres l’exècrent.