Gérard Jugnot

(1951) Il est né à Paris. Son père est entrepreneur de bâtiment. Bon élève, il intègre un bon lycée où il se retrouve avec Clavier, Lhermitte et Blanc. Il écrit des petites pièces  qu’il monte avec ses copains et suit en parallèle des cours e comédie. A l’image de Coluche, il crée, avec ses complices la troupe du Splendid. Sa carrière d’acteur débute en 1973 dans : L‘an 01. Suivront prés de 120 films ou séries TV ! Mais il a aussi décidé de devenir réalisateur en 1984 avec Pinot simple flic, suivront : Scout toujours, Sans peur et sans reproche, Une époque formidable, Casque bleu, Fallait pas, Meilleur espoir féminin, Monsieur Batignole, Boudu, Rose et noir et enfin en 2017 : C’est beau la vie quand on y pense. Ses premiers films ont été des succès, mais les derniers ont eu du mal à trouver leur public. Il a scénarisé la moitié de ses films et il est aussi producteur. Il est aussi très présent au théâtre.

Il est chevalier de la Légion d’Honneur et officier de l’Ordre National du Mérite.