Claude Chabrol

Claude Henri Jean Chabrol (1930-2010). Il est né à Paris, ses parents sont pharmaciens Il est, très tôt intéressé par le cinéma. Il fait des études de lettres, puis des études de pharmacie ( !) Il abandonne tout et devient attaché de presse à la Fox, à la même époque il écrit dans Les cahiers du cinéma comme critique. Il épouse une femme riche, ce qui lui met le pied à l’étrier pour réaliser son premier film : Le beau Serge avec Gérard Blain, Brialy et Bernadette Lafont, ce film est considéré comme le premier de la « Nouvelle vague », il tourne ensuite : Les cousins. Il a 73 réalisations, pour le cinéma et la TV, à son actif. On peut citer : Landru, Les biches, Les bonnes femmes, Que la bête meure, Le boucher, La décade prodigieuse, Les noces rouges, Violette Noziére, Le cheval d’orgueil, Poulet au vinaigre, Madame Bovary, Bellamy. Il a aussi tourné quelques « nanard » comme : Le tigre aime la chair fraîche, Le tigre se parfume à la dynamite ou Docteur Popaul. Il a été marié à Stéphane Audran. Il a aussi été un scénariste prolifique et a fait de très nombreuses apparitions au cinéma comme acteur. Il a fait tourner Jean Yanne à plusieurs reprises et ce dernier racontait que dans un festival anglo-saxon, il avait eu le prix d’interprétation féminine et Stéphane Audran celui de l’interprétation masculine car dans cette langue, Jean est un prénom féminin et Stéphane, un prénom masculin !

De nombreux membres de ses familles successives ont travaillé avec lui sur ses films.

Ses tournages donnaient lieu à des repas pantagruéliques.