Philippe Agostini

(1910-2001). Il est né à Paris. Après des études à l’École Louis Lumière, il débute comme assistant opérateur avant de devenir un excellent directeur de la photographie, il travaillera pour Carné, Bresson, Yves Allégret, Ophuls, Autant-Lara, Dassin ou Julien Duvivier, au total 53 films. Il se lance dans la réalisation avec des courts-métrages en 1953 et tourne son premier long-métrage : Le naïf au 40 enfant d’après Paul Guth, avec Michel Serrault, On lui doit aussi : Le dialogue des Carmélites d’après Bernanos avec Jeanne Moreau l’histoire des Carmélites de Compiègne pendant la révolution de 1789, Rencontres avec Michèle Morgan et Pierre Brasseur, La soupe aux poulets avec Gérard Blain , un polar à base de vengeance, La petite fille à la recherche du printemps sera son dernier film en 1971, il travaillera encore pour la TV ensuite.