Anemone

           Anne Madeleine Louise Bourguignon (1950-2019). Elle est née à Paris, son père est psychanalyste. Ado elle est rebelle et se fait exclure  d’un lycée privé. Elle se lance alors dans le théâtre en suivant les cours de Robert Hossein à Reims. Elle a commencé sa carrière dans la troupe du « Café de la gare/Splendid » Elle tourne son premier film sous la direction de Philippe Garrel en 1968 : Anémone, elle gardera ensuite pour pseudonyme le titre de son premier film. Elle a eu un « César » de la meilleure actrice en 1988 pour : Le grand chemin (Elle est venue sur scène, mais elle est repartie sans vouloir emporter l’objet !). On la retrouve dans : L’incorrigible, L’ordinateur des pompes funèbres, Un éléphant ça trompe énormément, Rien ne va plus, Le mariage du siècle, Marquise, Je vais craquer, Viens chez moi j’habite chez une copine, Ma femme s’appelle reviens, Le père Noël est une ordure, Le quart d’heure américain, La belle histoire, Les Bidochons, Lautrec,L’homme de me vie, Voisins voisines, La ravisseuse, La jungle, Le petit Nicolas, Pauline et François.

            En dehors de ses activités d’actrice, elle est porte-parole d’Attac et pratique de temps en temps des arrachages d’OGM. C’est une femme atypique et franche.