PUB

 

La pub « Nissan » avec le « chiffre 3 comme 312 divisé par 104 égal 3, le chiffre 3 », je suis désolé mais dans ce cas 3 est un NOMBRE et pas un CHIFFRE, il y a la même différence entre un chiffre et un nombre qu’entre une lettre et un mot. Pour faire de la bonne « Pub », il faut du bon français !

La pub « Opel » dont le publicitaire a tellement honte qu’il maquille sa voix dans un premier temps et dont il modifie les noms pour ne pas être reconnu dans un deuxième temps.

La pub « Akena » diffusée des dizaines de milliers de fois sur toutes les radios pendant des années avec l’inénarrable Mr Bern, puis par la « Carmen Lahurlette des années 50 » Chantal Ladessous.

L’imbécile qui veut qu’un cascadeur traverse un passage à niveau qui se ferme.

Le  crétin qui fait grimper son camion sur un poteau électrique.

Le papy bigleux et gâteux avec son appareil photo.

La pub Afflelou audio est d’un cynisme absolu : Le récitant mange la moitié de ses mots pour que ceux qui l’écoutent pense que leur audition est mauvaise et elle se nomme « Tchin-tchin » car les produits sont fabriqués en Chine à des coûts dérisoires et produisent d’ENORMES bénéfices. C’est lui aussi qui offrait « UNE » lunette gratuite, pour avoir la paire, fallait-il en acheter deux paires ?

La pub « Comme j’aime », une femme hystérique insulte son correspondant en le traitant de menteur.

La pire, c'est la pub du ministère de la santé pour se protéger de la grippe! On demande aux gens de se "moucher dans leur coude!!! (Les rédacteurs de ce texte ne doivent pas bien connaître la locution: "Il ne se mouche pas du coude celui-là") et de se méfier des personnes à risque (puis personne fragiles, sans doute à cause du caractère abject de l'adjectif) dont: LES PERSONNES AGÈES! Ces "VIEUX" qui sont la cause des misères des autres! (A-t-on prévenu Mr Le Président des risques que présente son entourage?). Les rédacteurs de ce texte osent vraiment tout comme l'a dit Michel Audiard!

Les concepteurs de pubs prennent les auditeurs pour des crétins. Ce métier a besoin d’évoluer car les crétins ne sont pas du côté que l’on pense.

 Certaines « pubs » sont supportables comme celle de Lidl qui change chaque jour, ou comme celle de Leclerc avec une famille de français moyens.