Michael Anderson

(1920-2018). Il est né à Londres. Ses parents sont des comédiens de théâtre. Il devient assistant réalisateur en 1940 jusqu’en 1942, puis il participe à la seconde guerre mondiale, il renoue avec cet emploi en 1946 et jusqu’en 1948, au total il a travaillé pour 12 films, puis, il devient réalisateur en 1949 avec : Private Angelo une comédie sur fond de guerre. Il a tourné 43 films ou TV Films, on peut citer : Les briseurs de barrage, un film de guerre avec Richard Tood, 1984 d’après George Orwell, un film de S.F. avec Michael Redgrave, Le tour du monde en 80 jours d’après Jules Vernes avec David Niven et Cantiflas, un excellent film qui aura les « Oscars » de : Meilleur film, meilleur scénario, Meilleur montage, Meilleure photographie, meilleure partition musicale en 1957, La lame nue un thriller psychologique avec Gary Cooper (Décédé juste après) et Deborah Kerr, Opération Crossbow, un film de guerre avec George Peppard et Sophia Loren, Le secret du rapport Quiller, un film d’espionnage avec George Segal et Alec Guinness. Il réalise aussi 2 films sur la religion : Les souliers de Saint Pierre et Jeanne papesse du diable, Doc Savage arrive, une parodie de film de super héros qui a été considérée (à tort ?) comme un superbe « nanard », Pinocchio et Gepetto est son dernier film  en 1999.