sans-titre

Né en 1548 à Nola prés de Naples, il étudie la philosophie à l’université de Naples et entre dans l’ordre de St Dominique. En 1576, il s’enfuit du monastère et mène une vie errante. Il passe par Genève, quitte la Suisse, se rend à Toulouse où il enseigne à l’Université, il monte ensuite à Paris, enseigne à la Sorbonne. Il se rend ensuite à Londres, revient à Paris pour peu de temps et quitte la France pour l’Allemagne, obligé de repartir, il va à Prague, puis à Helmstadt, puis à Francfort. En 1592, il est dénoncé à l’inquisition par son protecteur, extradé à Rome il est jugé et condamné à être brûlé vif en 1600, année sainte (!), ceux qui assisteront à son exécution bénéficieront d’indulgences !

            Une statue a été érigée  en son honneur sur la place Campo di Fiori à Rome, à l’endroit exact du bûcher funeste.

             Défenseur acharné de la théorie de Copernic, il l’a propagée partout où il est passé, c’est ce qui lui a valu d’être condamné à mort. Copernic, aura plus de chance, il ne sera pas brûlé, mais il devra renoncer à sa théorie, idem pour Galilée. Heureusement, l’église catholique ne pourra pas s’opposer longtemps à la diffusion de la vérité et, de nos jours, chacun sait que la terre tourne et à le droit de le dire sans risquer le bûcher !

             Moins connu que Copernic et Galilée, sa contribution à l’évolution des idées est fondamentale, sa terrible mort pour ne pas renier ses idées mérite le plus grand respect.

             Événements contemporains : 1564- Naissance de Galilée, 1572- La St Barthélemy  , 1582-réforme du calendrier, 1588-Assassinat du Duc de Guise, 1589-Assassinat d’Henri II, 1593-Conversion d’Henri IV .

 PS: Un film retrace sa vie, il a été tourné en 1973 par Giuliano Montaldo avec Gian maria Volonte.