Mark Rydell

(1934). Il est né à New York. Il fait des études scientifiques puis des études de littérature et de philosophie tout en suivant des cours de musique, qu’il reprend après son service militaire. Il joue du piano dans des clubs de jazz avant de suivre les cours de l’Actors’studio avec James Dean, Sydney Pollack et Steve Mc Queen. Il débute comme acteur en 1956 dans : Face au crime, on le retrouve ensuite dans : Le privé de Robert Altman, Le mot de la fin, Havana de Sydney Pollack, Hollywood ending de Woody Allen. Il réalise des épisodes de séries entre 1964 et 1966 avant de tourner pour le cinéma : Le renard en 1968, une histoire de ménage à trois, Reivers avec Steve McQueen trois garçons volent une voiture pour aller à Menphis, l’un deux la revend, puis ils décident de la racheter pour la ramener au propriétaire. Les cow-boys avec John Wayne , une sorte de film testament où JohnWayne est tué et les gamins dont il s’occupe le venge, Permission d’aimer avec James Caan, un marin s’éprend d’une prostituée et adopte son fils, Deux farfelus à New York avec James Caan, Elliott Gould et Michael Caine, une comédie de braquage, The rose avec Bette Midler, la déchéance d’une célèbre chanteuse de rock, La maison du lac avec Katharine Hepburn, Henry et Jane Fonda, la naissance d’une amitié entre un vieux couple et le fils de leur futur gendre. C’est le dernier film d’Henry Fonda qui décédera l’année suivante, La rivière avec Mel Gibson et Sissy Spacek, la vie difficile de petits fermiers devant les conditions atmosphériques et l’avidité de spéculateurs, For the boys avec Bette Midler et James Caan, la vie de 2 artistes qui chantent pour les soldats, Intersection avec Richard Gere et Sharon Stone, un remake du film de Sautet : Les choses de la vie, Sharon Stone obtiendra pour ce film le « Razzie award » de la pire actrice, Even money avec Kim Bassinger et Forest Whitaker, les destins croisés de personnes « accros » au jeu, C’est son dernier film en 2006.