30 septembre 2018

REALISATEURS MOINS CONNUS (2)

 

Erik Canuel

 

 

 

ERIK CANUEL : Il est né à Montréal. Il a tourné une dizaine de films, le plus connu est : Bon cop-Bad cop, deux flics enquêtent sur un crime commis sur la frontière des deux Canada, cela donne lieu à un affrontement savoureux entre le francophone et l’anglophone. Il a la particularité de faire défiler ses génériques à l’envers : de haut en bas !

 

ALAIN  TIXIER (1948). Il est né à Bourges. Journaliste devenu documentariste, il a tourné souvent avec Nicolas Hulot. Son film le plus connu est : Bonobos, un reportage sur ces singes si particuliers.Alain Tixier

 

 

 

 

 

ENRIQUE  URBIZU Il est né en Espagne à Bilbao. Le seul film diffusé en France est un excellent thriller : Box 507, un directeur d’agence bancaire victime d’un hold-up avec prise d’otage de sa femme, veut se venger car son épouse, fortement choquée, ne retrouve pas sa santé, sa quête lui fera trouver les responsables de l’incendie qui a tué sa fille quelques années plus tôt. Le héros n’est pas un gros bras mais un homme simple et décidé.Enrique urbizu

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 septembre 2018

REALISATEURS MOINS CONNUS (1)

 

 

 

Stuart Townsend

 

Stuart TOWNSEND (1972). Il est né en Irlande. Il est d’abord Boxeur avant de tourner un court-métrage en 1993 et son premier long-métrage en 1996 : Shooting fish. On peut le voir, par exemple dans : Mauvais piége, La ligue des gentlemen extraordinaires, La théorie du Chaos. Il a réalisé un film : Bataille à Seattle avec Woody Harrelson et Isaac de Bankolé qui raconte la manifestation des altermondialistes lors de la conférence de l’organisation mondiale du commerce en 1999. Un film très bien reçu par le public.

 

 

 

SIMON  BRAND (1970). Il est né en Colombie et sera surtout un réalisateur de TV, un seul de ses films est connu en France : Blackout avec Jim Caziviel et Barry Pepper, un excellent huis clos.SIimon Brand

 

 

 

William A

 

WILLIAM A. GRAHAM (1926-2013). Il est né à New York. C’est surtout un réalisateur de TV, il a tourné 127 films. On lui doit : L’or des pistoleros, Mensonges et trahisons. Très peu de ses films sont sortis en France. Blood Crime en 2002 est son dernier téléfilm avec James Caan, il est sorti en France en DVD.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 septembre 2018

DAVID MACKENZIE

 

David Mackenzie

 

(1960). Il est né en Angleterre à Cambridge. Il tourne son premier court-métrage en 1994 : Dirty diamonds, son premier long-métrage sortira en 2002 : The last great wilderness, on lui doit aussi : Young Adam avec Ewan McGregor et Tilda Swinton, un mystérieux cadavre de femme est découvert flottant sur l’eau d’un canal, Asylum avec Natasha Richardson une femme tombe amoureuse d’un assassin psychotique, Comencheria avec Jeff Bridges, Ben Foster et Chris Pine, ce film très réussi a été un très beau succès, il raconte l’histoire de 2 frères braqueurs traqués par un shérif obstiné (Ses parents sont décédés pendant qu’il réalisait ce film qui leur est dédié), Le roi hors-la-loi avec Chris Pine, un film historique où le roi d’Écosse doit lutter contre son ennemi, le roi d’Angleterre.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 septembre 2018

JOHN IRVIN

John Irvin

(1940). Il est né en Angleterre à Newcastle. Il fait des études de technique cinématographique en 1958, puis devient assistant à la TV et ne travaillera pour ce médium jusqu’en 1980 en réalisant des documentaires et de très nombreuses séries TV. Il tourne son premier film de cinéma en 1980 : Les chiens de guerre avec Christopher Walken et Tom Beranger, une manipulation proaméricaine en Afrique. On lui doit une vingtaine de réalisations dont : Le contrat avec Schwarzenegger, un polar musclé, Un flic à Chicago avec Patrick Swayze et Liam Neeson, une histoire de mafia chez les routiers, Robin des bois avec Patrick Bergin et Uma Thurman, City of crime avec Harvey Keitel et Stephen Dorff, après un braquage réussi, un des braqueurs  double ses partenaires, Coup pour coup avec Michael Caine et Martin Landau, une vengeance dans le milieu de la boxe, Vengeance secrète, avec Jeremy Irons et Forest Whitaker, un journaliste dont la famille a été tuée dans une prise d’otage se venge, Mandela’s gun en 2016, un docu-fiction sur Mandela est son dernier film

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 septembre 2018

HAROLD BAKER

Harold Baker

(1928). Il est né à New York. Il débute en 1962 par un court-métrage avant de se lancer dans la réalisation de documentaires. Il tourne son premier film en 1972 : Ragman’s daughter, un homme qui mène une vie terne repense à sa jeunesse heureuse, Tueurs de flic avec James Wood, un procès de tueurs de flics, Flics-frac une comédie policière, Taps, des cadets luttent pour la survie de leur école militaire, Crazy for you, une comédie romantique, La gagne avec Matt Dillon, Tommy Lee Jones et Diane Lane, les aventures d’un joueur professionnel, État de choc avec James Wood, les démêlées d’un trader, Mélodie pour un meurtre avec Al Pacino, Ellen Barkin et John Goodman, un flic tombe amoureux d’une femme qu’il soupçonne de meurtres, Malice avec Alec Baldwin et Nicole Kidman un couple uni mais sans enfant ont recours à un chirurgien et cela se passe mal, City Hall avec Al Pacino, John Cusak et Bridget Fonda, le décès d’un enfant noir dans une fusillade entraîne de graves conséquences pour le maire de New York, Code Mercury avec Bruce Willis, Alec Baldwin et Miko Hugues (Le gosse), un autiste super intelligent déchiffre un code secret et devient un cible pour »raison d’état », un très bon thriller, L’intrus avec Travolta en 2001 est son dernier film, un père divorcé veut retirer son fils des griffes de son dangereux beau-père. Il a ensuite travaillé pour la TV et tourné une vidéo sur Madonna

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 septembre 2018

MICHAEL CATON-JONES

Michael Caton-Jones

Michael Jones (Caton est le nom de famille de sa première femme) (1957). Il est né en Écosse. Son père est enseignant. Il quitte l’école à 15 ans sans qualification puis fait des études de cinéma à Londres. Il débute comme réalisateur à la TV en 1989 et tourne son premier film pour le cinéma en 1989 : Scandal avec John Hurt et Bridget Fonda, c’est l’histoire du scandale « Profumo » à Londres, Memphis belle, l’épopée d’un équipage de bombardier B17 pendant la dernière guerre, Doc Holliday, un jeune médecin crée un accident et il est condamné à un T.I.G. dans l’hôpital local, Blessures secrètes avec Robert De Niro, Léonardo DiCaprio et Ellen Barkin le road movie d’une mère et son fils à la recherche de la stabilité (Quand il recevra son « Oscar » pour The revenant,DiCaprio remerciera Michael Caton-Jones pour lui avoir donné ce premier grand rôle dans ce film, Rob Roy avec Liam  Neeson et Tim Roth, Le chacal avec Bruce Willis et Richard Gere, le remake de Chacal, un très bon film, mais l’original avec Michael Lonsdale est encore meilleur, Pére et flic avec De Niro, un flic,fils de truand, voit son fils devenir délinquant, Shooting dogs Avec JohnHurt, un film sur le génocide rwandais, Basic instinct 2 avec Sharon Stone, une suite totalement inutile du premier opus qui sera un cuisant échec, Urban Hymn en 2015 la vie d’une très jeune fille douée d’une très belle voix.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 septembre 2018

MARK ROBSON

Mark Robson

(1913-1978). Il est né au Canada à Montréal. Il fait des études de sciences politiques et économiques, il entre ensuite à la 20th century fox, mais il est rapidement viré, il fera un retour au cinéma grâce au directeur de la RKO avec qui il joue au golf, il occupe de modestes postes au départ avant de devenir monteur avec deux « Pointures » : Jacques Tourneur(La féline et Vaudou) et Orson Welles (La splendeur des Amberson). Il réalise son premier film en 1943 : La septième victime, une enquête dans les milieux sulfureux de Greenwich Village. On lui doit plus de 30 films dont : Le champion avec Kirk Douglas, un film sur la boxe, Les ponts du Toko-Ri avec William Holden et Grace Kelly, un film sur la guerre de Corée qui a été un très gros succès, Plus dure sera la chute avec Bogart et Rod Steiger un film sur la corruption dans la boxe, L’auberge du sixième bonheur avec Ingrid Bergman et Curd Jurgens, une anglaise se rend en Chine pour aider la population, Pas de lauriers pour les tueurs avec Paul Newman et Elke Sommer, une histoire d’espionnage, L’express du colonel Ryan avec Frank Sinatra, une histoire d’évasion pendant la dernière guerre mondiale, Les centurions avec Anthony Quinn, Alain Delon, Maurice Ronet et Michèle Morgan, un épisode de la guerre d’Algérie, La vallée des poupées avec Sharon Tate, Barbara Patkins et Patty Duke, la vie tragique de 3 filles tentées par les feux de la rampe, Tremblement de terre, un film catastrophe avec Ava Gardner et Charlton Heston qui sera un très gros succès, Avalanche express avec Lee Marvin et Robert Shaw, un film d’espionnage, il décédera au cours du tournage et le film sera terminé par Monte Hellman. On dit que de cœur fragile, il a été épuisé par les beuveries de ses deux acteurs principaux, et Robert Shaw décédera avant la finalisation du film et sa voix a du être doublée au montage.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 septembre 2018

GIUSEPPE FERRARA

Giuseppe Ferrara

(1932-2016). Il est né en Italie. Il fait des études de cinéma à Rome et débute comme réalisateur en 1960, ses premiers films ne seront diffusés qu’en Italie, le premier qui est montré en France est : Cents jours à Palerme en 1984 avec Lino Ventura qui est le juge Dalla Chiesa, préfet de Palerme, assassiné avec sa femme en 1982, L’affaire Aldo Moro avec Gian Maria Volonte, l’histoire du leader italien kidnappé et assassiné par les brigades rouges, Giovanni Falcone, l’histoire du juge assassiné par la mafia en 1992, Les banquiers de Dieu avec Giancarlo Giannini, l’histoire de la  Banco Ambrosiano la plus grande banque italienne qui gérait les fonds du Vatican (sous la direction du sulfureux Monsignore Marcinkus) et toutes les implications religieuses, politiques, maçonniques et mafieuses dans la mort de son président Roberto Calvi. Il est aussi journaliste  et biographe de cinéma.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 septembre 2018

ERIC BESNARD

Eric Besnard

(1964). C’est le fils du réalisateur Jacques Besnard. Il débute part un court-métrage en 1994 : Une belle âme avec François Berléand. Il est surtout scénariste, il a écrit 21 scénarios. Il réalise son premier film en 1999 : Le sourire du clown  avec Ticky Holgado et François Berléand, un clown dépressif est témoin d’une fusillade et une course poursuite commence, Cash, un film d’arnaque au scénario bien tordu avec Jean Dujardin, Jean Reno et Valeria Golino, un très bon film,  600 kilos d’or pur, un braquage de mine d’or en Guyane avec Clovis Cornillac et Audrey Dana, un échec complet autant critique que public, Mes héros avec Josiane Balasko et Gérard Jugnot, un homme en déprime retourne un temps chez ses parents qui s’aiment comme chien et chat, Le goût des merveilles (2015) avec Virginie Efira, une femme renverse, avec sa voiture, un autiste génial qui s’incruste chez elle et lui rend de grands services, ce film sera très bien accueilli par la critique et le public

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 septembre 2018

JOHN LEE THOMPSON

 

John Lee Thompson

 

(1914-2002). Il est né en Angleterre à Bristol. Ses parents sont des gens de théâtre et, très jeune, il écrit sa première pièce. Il commence comme comédien de théâtre, puis devient scénariste au cinéma avant de faire la guerre dans la RAF où il est mitrailleur de queue et radio. Après guerre, il revient au cinéma comme scénariste avant de tourner son premier film en 1950 : Murder without crime. Il a tourné plus de 60 films, on lui doit en particulier : Le désert de la peur avec Anthony Quayle, un film de guerre, Aux frontière des Indes avec Lauren Bacall, un film d’aventures, Les canons de Navaronne avec Gregory Peck, Anthony Quinn et David Niven, un chef d’œuvre du film de guerre, Les nerfs à vif avec Gregory Peck et Anthony Quinn, un thriller où un avocat et sa famille sont menacés par un ancien taulard, Tarass Boulba avec Yul Brynner et Tony Curtis, un film d’aventures exotiques, L’or de Mackenna avec Gregory Peck et Omar Sharif, un excellent western, La conquête de la planète des singes, La bataille de la planète des singes (Il devait diriger le premier opus, mais a du renoncer pour faire l’or de Mackenna), Le bison blanc, un western mâtiné de fantastique avec Charles Bronson et Jack Warden, Le justicier de minuit avec Bronson, L’enfer de la violence avec Bronson, Allan Quatermain et les mines du roi Salomon avec Sharon stone et Richard Chamberlain, un film d’aventures précurseur d’Indiana Jones, La loi de Murphy avec Bronson, Le justicier braque les dealers avec Bronson, Le messager de la mort avec Bronson, un polar chez les Mormons, Kinjite sujets tabous avec Bronson, un polar dans les milieux pédophiles est son dernier film en 1989. Gregory Peck le tenait pour un de ses réalisateurs préférés.

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :