Christian Carion

 

(1963). Il est né à Cambrai. Ses parents sont de modestes agriculteurs. Il fait des études en ce sens en intégrant une école d’ingénieur, mais il a le virus du cinéma et s’essaye avec une camera qu’il loue, son travail sera remarqué par un producteur qui lui permet de tourner un court-métrage en 1999 auquel ce producteur participe comme acteur. En 2001, il se lance dans la réalisation de son premier long-métrage : Une hirondelle a fait le printemps avec Serrault et Mathilde Seigner qui raconte le retour à la terre d’une informaticienne lasse de la vie parisienne, ce sera un très beau succès public avec plus de 2.400.000 entrées, il tourne ensuite : Joyeux Noël une très émouvante histoire vraie de fraternisation, le soir de Noël entre les belligérants de la première guerre mondiale, L’affaire Farewell avec Emir Kusturica et Guillaume Canet, une excellente histoire d’espionnage, En mai fait ce qu’il te plait l’histoire de l’exode des gens du Nord en 1940, Mon garçon en 2017 avec Guillaume Canet et Mélanie Laurent, un film sur un enlèvement d’enfant, ce film est curieusement mené car les acteurs n’ont pas toujours de dialogues écrits et doivent improviser et ils n’ont pas de scénario, le film a été tourné en 6 jours en temps réel !