Christophe Gans

(1960). Il est né à Antibes. Le cinéma le passionne dés son plus jeune âge et tourne, en super8 des petits films de Kung-Fu et de samouraï avec ses copains de lycée. Il fera ses études à l’IDHEC et devient rédacteur en chef du magazine « Starfix ». Il crée ensuite le magazine « HK » spécialisé en cinéma asiatique qui fera découvrir en France des réalisateurs comme John Woo. Il écrit des scénarios et se lance dans le réalisation en mettant en scène un segment du film : Necronomicron d’après l’œuvre de Lovecraft en 1993. Il tourne ensuite Crying Freeman l’adaptation d’un manga. Le pacte des loups avec Samuel Le Bihan, Vincent Cassel et Jean Yanne, une évocation de la bête du Gévaudan, ce film est considéré comme le plus grand succès du cinéma français dans le monde et fera plus de 5.000.000 d’entrées en France, Silent Hill, c’est l’adaptation au cinéma d’un jeu vidéo avec Sean Bean qui ne séduira pas le public, La belle et la bête en 2014 avec Vincent Cassel, Léa Seydoux et André Dussolier, un adaptation fantastique du conte qui fera plus de 1.800.000 entrées en France.  Ses films sont d’un esthétique très soignée. Il est aussi scénariste.