Laurent Cantet

(1961). Il est né dans les Deux-Sèvres. Ses parents sont instituteurs. Après son bac, il commence des études d’anglais, mais il change d’orientation et reprend des études d‘audiovisuel à Marseille et intègre l’IDHEC. Il travaille ensuite avec des collègues comme directeur de la photo avant de tourner des courts-métrages (Tous à la manif en 1994, Jeux de plage en 1995) de très grande qualité et qui seront primés dans divers festivals. Sa première grande réalisation sera : Les ressources humaines, un jeune diplômé d’une école de commerce fait un stage de DRH dans l’usine de son père, à la suite de son travail, un plan de licenciement est lancé, ce film aura le « César » de la meilleure première œuvre en 2001, L’emploi du temps avec Karin Viard, un escroc se fait passer pour médecin et exerce ce métier pendant des années (Tiré d’un fait divers), Vers le sud avec Charlotte Rampling l’histoire d’une « Cougar » riche en vacances dans le  Haïti des très pauvres, Entre les murs l’adaptation au cinéma d’un roman de François Bégaudeau qui raconte les démêlées d’un prof de banlieue avec ses élèves, Bégaudeau y joue son propre rôle, ce film aura la Palme d’or à Cannes en 2008 et le « César » de la meilleure adaptation en 2009 et de nombreux autres honneurs, Foxfire, une adaptation d’un roman de Joyce Carol Oates, ce roman avait déjà été adapté au cinéma aux USA en 1996, ce film conte l’histoire d’un groupe de filles qui s’unissent pour lutter contre le machisme, Retour à Ithaque, chronique du retour en Espagne d’un exilé à Cuba, L’atelier en 2017, avec Marina Foïs, une animatrice de gauche tente de faire changer d’idée un jeune en insertion attiré par l’extrême droite.

Il est aussi scénariste.