Spike Lee

Spike Jackson Lee (1957). Il est né à Atlanta en Géorgie. Issu d’une famille aisée, son père est un grand musicien de jazz et sa mère est professeur, il fait de très bonnes études universitaires avant de faire une excellente école de cinéma. Il commence par tourner des courts-métrages avant de se lancer dans les longs-métrages avec : Nola darling n’en fait qu’à sa tête en 1986. Ses réalisations suivantes ont des succès divers parfois encensés, parfois décriées. On peut retenir : Jungle fever avec Wesley Snipes, John Turturo, Anthony Quinn et Samuel L. Jackson, une histoire d’adultère interraciale, Malcom X avec Denzel Washington, un biopic du célèbre révolté afro-américain, He got game avec Denzel Washington, un film sur l’argent dans le basket, Inside man est un excellent thriller avec Denzel Washington et Clive Owen, un braquage de banque dont le but n’est pas l’argent mais un secret déposé dans un coffre, Blackkklansman l’histoire vraie d’un policier noir qui parvient à infiltrer le Klu Klux Klan, ce film fait partie de la sélection officielle de Cannes 2018.

C’est un militant très actif de la cause des noirs aux USA et à ce titre il a de violents échanges médiatiques avec des réalisateurs blancs comme Eastwood et Tarantino auxquels il dénie le droit de faire des films sur l’univers afro-américain. Il utilise beaucoup d’acteurs noirs dans ses films.

Il a sa propre maison de production : "40 Acres and a Mule Filmworks", qu’il a nommé ainsi en mémoire de la promesse, jamais tenue, des politiciens blancs envers les esclaves noirs libérés.

Il a aussi tourné de très nombreux documentaires et travaillé pour la TV.

 Il a une vingtaine de scénarios à son actif et il est aussi acteur dans ses propres films.

Il a obtenu un « César » d’honneur en 2003 pour l’ensemble de son œuvre et un « Oscar » d’honneur en 2016.

Il est acteur dans un bon nombre de se films.

Il n’a jamais passé son permis de conduire !