Gérard Pirés

 

(1942). Il est né à Paris. Il fait son service militaire dans le service cinématographique des armées et réalise, alors, de très nombreux courts-métrages, après cela il travaillera pour la publicité en utilisant déjà le burlesque qui sera sa marque de fabrique dans nombre de ses films. Il sera assistant réalisateur avec Michel Deville en 1966 dans : Martin soldat. Il tourne son premier long-métrage en 1968 : Erotissimo avec Jean Yanne, Annie Girardot, Francis Blanche et Rufus une comédie grinçante, suivront : Fantasia chez les ploucs avec Lino Ventura, Jean Yanne et Mireille Darc, une comédie policière, Elle court-elle court la banlieue avec Jacques Higelin et Marthe Keller une comédie grinçante sur la vie des banlieusards, L’agression avec Catherine Deneuve, Claude Brasseur et Jean Louis Trintignant, un thriller très sombre, Attention les yeux avec Claude Brasseur et Nathalie Courval, les mésaventures burlesques d’un réalisateur débutant qui doit tourner un porno, L’ordinateur des pompes funèbres avec J.L. Trintignant, Mireille Darc, Bernadette Lafont, les aventures d’un statisticien des pompes funèbres qui utilise ses statistiques à des fins personnelles, L’entourloupe avec Jacques Dutronc, Marielle et Lanvin, la tentative de deux voyous de revenir à une vie normale à la campagne, Rend-moi la clé avec Dutronc et Jane Birkin, un couple reformé voit débarquer leurs ex, Taxi avec Sami Naceri  et Marion Cotillard, le premier volet, en 1998, d’une série devenue culte et qui se poursuit toujours, Riders avec Stephen Dorff et Bruce Payne, les aventures de petits braqueurs champions de skate, Double zéro avec Eric et Ramzy, une comédie déjantée dans le milieu de la DGSE, Les chevaliers du ciel est son dernier film en 2005 avec Clovis Cornillac et Benoît Magimel, d’après la BD de Charlier et Uderzo et la célèbre série TV. Il est aussi scénariste.