Bruno Dumont

(1958). Il est né dans le Nord à Bailleul. Son père est médecin. Il tente l’IDHEC, mais n’est pas admis, il fait, alors, des études de philo et enseigne pendant une dizaine d’années dans le Nord. Il devient ensuite réalisateur de films publicitaires et de courts-métrages. Il signe son premier long-métrage en 1997 : La vie de Jésus, l’histoire d’un groupe de jeunes chômeurs du Nord de la France qui aura le prix Jean Vigo en 1997, son deuxième film : L’humanité, un polar psychologique obtient le Grand Prix du Jury à Cannes en 1999, Twentynine Palms en 2003 est tourné aux USA, l’errance d’un photographe et de son modèle dans le désert californien, Flandres, les conséquences d’une guerre sur deux amants longtemps séparés, est tourné en France sorti en 2006 et recevra le Grand Prix du Jury à Cannes , Hadewijch, une jeune fille quitte son couvent , retrouve sa mère à Paris et tombe sous la coupe d’un terroriste, Camille Claudel avec Juliette Binoche, la vie de l’artiste après son internement, Ma loute, une sorte de polar psychologique avec Juliette Binoche, Fabrice Luchini et Valéria Bruni Tedeshi, Jeannette, l’enfance imaginée de Jeanne d’Arc. Il utilise rarement des comédiens connus et parfois, même, ce sont des non professionnels. Il est aussi scénariste et a fait deux petits caméos pour des collègues.