Muriel Baptiste

Yvette Baptiste (1943-1995). Elle est née à Lyon. Ses parents divorcent quand elle a 8 ans et sera élevée par sa tante, elle alterne les pensionnats français et anglais, puis devient petit rat au Châtelet, un accident la fait renoncer à la danse, elle veut se lancer dans le journalisme mais y renonce rapidement, elle devient ensuite modèle pour photographe avant de suivre des cours de comédie et de jouer au théâtre. Elle tourne un premier film en 1965 : L’esbroufe puis, en 1966 : Les sultans de Jean Delannoy, ensuite en 1967 : Les risques du métier d’André Cayatte avec Jacques Brel, elle tourne en 1967 : Le mois le plus beau qui n’aura aucun succès et elle sera brièvement présente dans : La cavale en 1971. Ce seront ses seules apparitions au cinéma. En revanche, elle aura beaucoup plus de réussite à la TV et au théâtre. Sa fin de vie est très triste, elle perd son frère du sida, devient alcoolique et sera victime d’un surpoids très important. Elle est retrouvée morte dans son appartement, ce serait peut-être un suicide qui n’a jamais été prouvé.