Barbet Schroeder

 

(1941). Il est né en Iran à Téhéran, mais il est Suisse. Son père est géologue il ira avec lui en Colombie en Iran et en Afrique centrale, sa mère est physicienne d’origine allemande, après le divorce de ses parents, il vient à Paris avec sa mère. Après son bac, il va en fac de philosophie, organise des concerts de jazz et écrit dans Les Cahiers du Cinéma. Il commence sa carrière en réalisant des courts-métrages, puis en devenant assistant de Godard. Il crée alors sa propre société de production : Les films du losange, sa première production est un film à sketches réalisé en 16 mm avec Godard, Rohmer, Chabrol, Jean Rouch. Il tourne son premier film qui sortira en 1969 : More, avec Mimsy Farmer un film sur la période hippie avec son enfer de la drogue avec une formidable musique des « Pink Floyd », Suivront : La vallée avec Bulle Ogier et JP Kalfon, un voyage initiatique et onirique avec à nouveau la musique des Pink Floyd, Maîtresse avec Depardieu et Bulle Ogier traite des déviances sexuelles, Tricheurs avec Dutronc et Bulle Ogier, la vie d’un tricheur professionnel, Barfly, premier film de sa période américaine avec Mickey Rourke et Faye Dunaway ce film est une vie romancée de Bukowski écrivain et alcoolique, Le mystère Von Bülow avec Glenn Close et Jeremy Irons sur le déroulement d’un procès, JF partagerait appartement avec Bridget fonda, une incursion dans la psychopathologie, Kiss of death avec David Caruso et Samuel L. Jackson, un polar sombre, Le poids du déshonneur avec Liam Neeson et Meryl Streep, un drame familial, L’enjeu avec Michael Keaton et Andy Garcia un polar mâtiné de terreur, La vierge des tueurs, Calculs meurtriers avec Sandra Bullock et Ryan Gosling, un crime « parfait » et gratuit, Inju avec Benoît Magimel un hommage à la culture japonaise, Amnesia avec Marthe Keller, une allemande vivant en Espagne renie sa culture et son pays jusqu’à sa rencontre avec un jeune allemand.

Il a réalisé un documentaire sur l’avocat Jacques Vergès : L’avocat de la terreur qui est sort dans les salles en 2007.

Il a été acteur de passage dans une vingtaine de films (Président de la République française dans Mars attacks).

Il a réussi à coincer la Bulle (Ogier) pour en faire son épouse et l’actrice principale de ses films.