Christophe Honoré

 

 

 

(1970). Il est né dans le Finistère, à Carhaix. Quand il n’est qu’adolescent, il perd son père. Il fait des études de Lettres puis de cinéma à Rennes. Il commence alors une carrière d’écrivain pour enfants, mais aussi de romancier et d’auteur de théâtre. En parallèle, il fait des chroniques dans les Cahiers du Cinéma où il tient parfois des propos assassins sur ses confrères. Il tourne son premier film : 17 fois Cécile Cassard en 2002 avec Béatrice Dalle et Romain Duris, un suite de 17 tableaux reconstituant la vie d’une femme. Suivront : Ma mère, avec Isabelle Huppert, Louis Garrel et Emma de Causnes, un film sulfureux sur l’inceste, Dans Paris avec Romain Duris et Louis Garrel, une famille tente d’aider un fils suicidaire, Les chansons d’amour avec Louis Garrel et Ludivine Sagnier, une comédie musicale qui suit en chansons les protagonistes du film, La belle personne avec Léa Seydoux et Louis Garrel une transposition de la princesse de Clèves, un échec public avec 87.000 entrées, Non ma fille tu n’iras pas danser avec Chiara Mastroianni et Jean Marc Barr, une famille tente de réunir un couple séparé, Homme au bain avec Chiara Mastroianni et François Sagat, un film sur l’homosexualité avec des scènes pornographiques qui a été un gros échec public (15.000 entrées), Les bien aimés avec Catherine Deneuve, Louis Garrel et Chiara Mastroianni un film qui traite de prostitution, de Sida et d’infidélité, Métamorphoses, un film onirique qui a été un échec public (37.000) entrées, Les malheurs de Sophie avec AnaÏs Demoustier et Golshifteh Farahani, une libre adaptation des romans de la comtesse de Ségur. Son cinéma est ancré dans les problèmes de la société actuelle, c’est un cinéma plutôt pessimiste, voire, noir.

CURIOSITE: Avec l'âge, il ressemble à Régis Laspalés (Uniquement physiquement)

Regis Laspalés