Jean François Richet

1

(966). Il est né à Paris et a grandi dans une cité de Meaux où il est élevé par sa mère. D’origine très modeste il débute dans la vie comme ouvrier d’usine mais il s’intéresse énormément au cinéma en particulier  au cinéma russe. Avec ses économies il réalise son premier film : Etat des lieux en 1995 qui traite du prolétariat des cités, ce film est très bien accueilli par les professionnels dans le monde. Il est alors aidé par un producteur pour réaliser : Ma 6-T va crak-er qui traite de la vie des banlieues et ses gangs, puis : De l’amour avec Virginie Ledoyen, l’histoire d’une jeune femme de 20 ans d’origine modeste et qui cherche vainement le bonheur. Après ces trois films, il va aux USA et tourne un remake du film de John Carpenter : Assaut, qui aura pour titre : Assaut sur le central 13 avec Ethan Hawks et Laurence Fishburne (L’original est beaucoup plus mystérieux et passionnant). Revenu en France, il réalise un excellent diptyque sur Mesrine avec Vincent Cassel, Cécile De France, Gérard Depardieu, Ludivine Sagnier et Mathieu Amalric qui lui vaudra le « César » du meilleur réalisateur en 2009. Il reste ensuite très longtemps sans tourner et revient en 2015 avec : Un moment d’égarement avec Cassel et Cluzet qui est le remake du film de Claude Berri en 1977, puis réalise ensuite Blood father avec Mel Gibson et, en 2018 va sortir : L’empereur de Paris avec Vincent Cassel qui est l’histoire de Vidocq. Il a aussi scénarisé et écrit les dialogues de quelques uns de ses films.