Jules Da&ssin

Julius Samuel Dassin (1911-2008). Il est né dans le Connecticut. Son père est un coiffeur qui a émigré d’Ukraine.  Il passe son enfance à Harlem puis part en Europe pour y suivre des cours d’art dramatique avant de revenir à New York. Il sera adhérent du parti communiste jusqu’au pacte germano-soviétique en 1939, cela lui vaudra les foudres du maccarthysme dont il sera très vite victime et devra s’exiler à Londres puis à Paris pour pouvoir continuer à travailler. Il aura 3 enfants issus d’un premier mariage dont : Joe le célèbre chanteur et Julie qui sera actrice. Il épousera ensuite Mélina Mercouri, l’actrice grecque et il devra une nouvelle fois s’expatrier lors du coup d’état des colonels en Grèce. Il a débuté par le théâtre acteur puis metteur en scène avant de venir au cinéma d’abord à la RKO, puis après le gros succès d’un court-métrage : Le cœur révélateur, il passe à la MGM. Il assistera Alfred Hitchcock en 1940. Il tourne son premier film : Nazi agent en 1942. Il en tournera plus d’une vingtaine dont : Réunion en France avec John Wayne et Joan Crawford, Le fantôme de Canterville avec Charles Laughton, Les démons de la liberté un film noir sur l’univers carcéral avec Burt Lancaster, La cité sans voiles, Les bas-fonds de Frisco avec Richard Conte et L.J. Cob, Les forbans de la nuit Avec Richard Widmark et Gene Tierney, Du rififi chez les hommes avec Jean Servais, Celui qui doit mourir avec Jean Servais, La loi avec Pierre Brasseur, Gina Lollobrigida et Mastroianni, Jamais le dimanche avec Melina Mercouri (Prix d’interprétation à Cannes) et Jules Dassin, Topkapi avec Peter Ustinov « Oscar du meilleur second rôle) et Mélina Mercouri, La promesse de l’aube avec Melina Mercouri, Cri de femmes  avec Mélina Mercouri, Circle of two est son dernier film en 1981. Il est l’auteur d’une dizaine de scénarios et a été acteur dans 6 films.

Il a fait partie du jury de Cannes en 1979 et de celui de Berlin en 1984.