01 janvier 2018

JACQUES DOILLON

Jacques Doillon

(1944). Il est né à Paris. Ses parents sont des employés modestes. Dés le lycée, il est passionné de cinéma et il entre dans le métier comme assistant monteur puis comme monteur de courts-métrages documentaires et enfin de longs-métrages. Il débute sa carrière de réalisateur par des courts-métrages en 1969. Il co-réalise  son premier film en 1973 avec Resnais et Jean Rouch : L’an 01, une fable utopique tirée d’une BD de Gébé parue dans Pilote avec Josiane Balasko et Romain Bouteille. Il  a réalisé une trentaine de films dont : Les doigts dans la tête avec des acteurs non professionnels, Un sac de billes, La pirate avec Birkin et Léotard, La femme qui pleure, La drôlesse, La fille prodigue avec Piccoli et Birkin, La vie de famille avec Juliet Berto et Sami Frey, La fille de 15 ans, La tentation d’Isabelle, La puritaine avec Piccoli, Azéma et Bonnaire, Amoureuse avec Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal, Comédie avec Birkin et Souchon, La vengeance d’une femme, Le petit criminel avec Anconina, Le jeune Werther, Du fond du cœur, Ponette, Petits frères,Trop peu d’amour avec Lou Doillon, Carrément à l’Ouest avec Lou Doillon, Raja, Le premier venu, Mariage à trois avec Julie Depardieu, Un enfant de toi avec Lou Doillon, Mes séances de lutte, Rodin avec Vincent Lindon. Il est aussi scénariste, on lui en doit une trentaine. Il a aussi été acteur de passage dans 5 films.

 Son cinéma est très intimiste avec des personnages en difficulté dans la vie.

Il est le père de l’actrice Lou Doillon (dont la mère est Jane Birkin).

Posté par CINELOVER à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :