Frank Darabont

 

Ferenc Arpad Darabont (1959). Il est né en France à Montbeliard dans un camp de transit de réfugiés hongrois qui ont fuit les événements de 1956. Ses parents migrent très vite vers les USA, prés de Los Angeles. Peu féru d’études, il quitte le système scolaire à la fin de ses études secondaires. Il entre dans le métier par la petite porte : décorateur, assistant de production. Il débute sa carrière de réalisateur par un court-métrage adapté de Stephen King : The woman in the room, King qui visionne ce film est très fortement impressionné par la qualité de l’adaptation et sera donc très favorable aux autres adaptations de ses romans par le cinéaste. Il réalise ensuite un téléfilm puis une vidéo avant de se lancer dans la réalisation de son premier long métrage : Les évadés en 1994 avec Tim Robbins, Morgan Freeman et Bob Gunton, ce film qui raconte l’évasion d’un détenu condamné à tort est un immense chef d’œuvre par la qualité de l’adaptation du roman de King, par l’intelligence du scénario, par la rigueur de la mise en scène et l’extraordinaire jeu des acteurs, malgré cela et l’admiration des critiques, ce sera un échec public sur le moment avant de devenir un film culte (il avait fait l’objet de 7 nominations aux « Oscar »). Il récidive avec : La ligne verte en 1999 un autre chef d’œuvre absolu avec Tom Hanks et Michael Clark Duncan qui raconte l’histoire d’un géant noir condamné à mort mais doué de pouvoirs extraordinaires, cette fois le succès est au rendez-vous (avec 4 nominations aux « Oscar »). Il tournera encore deux films : The majestic avec Jim Carrey (un célèbre scénariste, soupçonné d’être communiste, a un accident d’auto et se retrouve dans une petite ville en ayant perdu la mémoire, un habitant croit reconnaître en lui son fils disparu)  en 2001 et The mist en 2007 d’après un roman de Stephen King (Une petite ville se voit envahie par une brume soudaine et peuplée de créatures invisibles et prédatrices), des films dans la veine du fantastique. A part ces 4 films , il a travaillé pour des séries TV, mais c’est aussi un remarquable scénariste très courtisé (un peu comme Sautet l’a été en France). Il est aussi producteur et a fait des caméos dans 4 films.