21 décembre 2017

GEORGE CUKOR

George Cukor

 

George Dewey Cukor (1899-1983). Il est né à New York, son père travaille au cabinet du procureur de Manhattan. Il se prépare à une carrière juridique, mais abandonne pour aller vers le théâtre et fera des mises en scènes sur Broadway dont : Gatsby le magnifique qui a été une belle réussite. A l’avènement du parlant il est sollicité par le cinéma comme dialoguiste à la Paramount et il signera en particulier le scénario de «A l’ouest rien de nouveau ». Il sera ensuite réalisateur de la 2° équipe sur 2 films : Le prisonnier de Zenda et Les aventures de Tom Sawyer.  Il tourne son premier film : Grumpy en 1930, il en tournera une cinquantaine au total. Il est connu comme le metteur en scène des femmes qu’il sait diriger à merveille (il tournera 8 films avec Katherine Hepburn), cela lui vaudra d’être exclu du tournage de « Autant en emporte le vent » en désaccord ave le producteur Selznick et Clark Gable , il subira le même sort pour « Le magicien d’Oz. Il est considéré comme un grand spécialiste de la comédie romantique ou de mœurs. Ses 3 premiers films seront des co-réalisations. Il travaille pour Paramount sur 7 films, puis passe chez RKO avant de rejoindre  la MGM. Pendant la 2° guerre mondiale, il réalisera des films de propagande pour l’armée. Parmi sa très grande filmographie, on peut citer : Haute société, Les quatre filles du docteur March, David Copperfield, Sylvia Scarlett, Roméo et Juliette, Le roman de Marguerite Gautier, Indiscrétions, Othello, Madame porte la culotte , Comment l’esprit vient aux femme, Une étoile est née, un film superbe et profond avec Judy Garland et James Mason, ce sera son premier film en couleurs, Les girls une magnifique comédie musicale avec un scénario malin et quatre acteurs superbes : Gene Kelly, Mitzy Gaynor, Kay Kendall et Taina Elg, La diablesse en collants roses, Le milliardaire avec Montand et Marilyn Monroë (Qui engendrera l’idylle entre ces deux acteurs), My fair Lady, un film extraordinaire où l’on assiste à la transformation d’une jolie fille des faubourgs (Audrey Hepburn) en femme du monde sous la conduite d’un mentor cynique (Rex Harrison) qui lui vaudra un « Oscar » en 1965, L’oiseau bleu, Riches et célèbres en 1981 est son dernier film.

Il obtiendra le Lion d’or pour l’ensemble de sa carrière à Venise en 1982.

A son époque, il était souvent confondu avec le producteur David O'Selznick:

George Cukor

David O

 

 

 

 

 

Posté par CINELOVER à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :