17 décembre 2017

ROBERT GUEDIGUIAN

Robert Guediguian

 

(1953). Il est né à  Marseille. Il est d’origine arménienne par son père qui était électricien pour les bateaux du port de  Marseille. Il est passionné de cinéma depuis sa petite enfance, il va intégrer ce milieu en écrivant un scénario sur la demande d’un réalisateur. Il fait une maîtrise de sociologie et cela va lui servir dans ses scénarios car son cinéma est essentiellement social, il traite de la vie des petites gens, lui-même a adhéré très jeune au parti communiste. Il est très fidèle à ses acteurs dans ses films, on y retrouve : sa femme Ariane Ascaride, Jean Pierre Darroussin et Gérard Meylan (infirmier entre les films). Il est aussi très fidèle à sa ville Marseille et à son co-scénariste Jean-Louis Milesi. Il est aussi producteur indépendant. Son premier film : Dernier été est tourné en 1981, il en a tourné une vingtaine : Rouge midi, Ki lo sa, L’argent fait le bonheur, A la vie à la mort, Marius et Jeannette, c’est surtout ce film qui le révélera au grand public et fera 2.600.000 entrées, A la place du cœur, A l’attaque, La ville est tranquille, Marie-jo et ses deux amours, Mon père est ingénieur, Le promeneur du champ de Mars, un film qui raconte, à travers Michel Bouquet dans le rôle, les dernier jours de François Mitterrand, Le voyage en Arménie, Lady Jane, L’armée du crime, un film particulièrement émouvant sur les suppliciés de l’affiche rouge, ces résistants arméniens fusillés par les allemands (écouter aussi la chanson de Léo Ferré sur ce même thème), Les neiges du Kilimandjaro, Au fil d’Ariane, Une histoire de fou, La villa (en 2017). Il est aussi l’auteur de ses scénarios.

Les entrées de ses films se situent entre 11.000 et 700.000.

Bien qu’ayant quitté le PC après la rupture de l’union de la gauche, il reste fidèle à ses idées (et ses utopies ?) de gauche.

Posté par CINELOVER à 20:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

VINCENTE MINNELLI

Vincente Minnelli

Lester Anthony Minnelli (1903-1986). Il est né à Chicago. Son père est directeur de théâtre, et il est donc plongé dans le bain du spectacle dés son enfance. Il a un don pour le dessin et travaille chez un peintre d’enseignes et travaille un temps chez un photographe avant d’entrer dans la profession par le biais des costumes et des décors à la Paramount. Il devient ensuite assistant puis directeur artistique et monte des spectacles musicaux à Broadway, pendant la dépression, dont le célèbre Ziegfeld follies. Dans les années 40, il est sollicité par la MGM comme réalisateur de films musicaux, il jouera parfaitement son rôle en introduisant dans ses films des parties chantées et dansées, pour parfaire ses prises de vues, il inventera un dispositif qui permet de tourner la caméra dans toutes les directions. On lui doit une quarantaine de films dont: Panama Hattie, son premier film en 1942, Le chant du Missouri avec Judy Garland, Mary Astor et Margaret O’brien, Ziegfeld follies avec Judy Garland et Lucille Ball, Le pirate avec Gene Kelly et Judy Garland, Madame Bovary avec Jennifer Jones, Van Heflin et James Mason, Un américain à Paris avec Gene Kelly, Oscar Levant,Leslie Caron et Georges Guétary (avec un très bel hommage aux peintres de Montmartre), Tous en scène avec Fred Astaire, Cyd Charisse et Oscar Levant, Brigadoon avec Gene Kelly et Cyd Charisse, La toile d’araignée avec Lauren Bacall, Richard Widmark, La vie passionnée de Vincent Van Gogh avec Kirk Douglas et Anthony Quinn, La femme modèle avec Lauren Bacall et Gregory Peck, Gigi avec Leslie Caron, Maurice Chevalier et Louis Jourdan, Comme un torrent avec Sinatra, Dean martin et Shirley McLaine, Un numéro du tonnerre avec Dean martin et Judy Holliday, Les quatre cavaliers de l’apocalypse avec Glenn Ford et Ingrid Thulin, Au revoir Charlie avec Tony Curtis et Debbie Reynolds, Le chevalier des sables avec Elizabeth Taylor, Richard Burton et Eva marie Saint, Melinda avec Barbara Streisand et Yves Montand, Nina avec Liza Minnelli et Ingrid Bergman est son dernier film en 1976.

Les performances de Gene Kelly, Fred Astaire, Cyd Charisse, Judy Garland, Leslie Caron font partie des plus beaux souvenirs de comédies musicales.

 Les couleurs sont magnifiques également en particulier son « Jaune Minnelli » ;

Il a eu l’ « Oscar » du meilleur film en 1951 pour : Un américain à Paris et deux « Oscar » : meilleur film et meilleur réalisateur en 1958 pour : Gigi.

De son union avec Judy Garland naîtra la talentueuse Liza Minnelli.

Il a été membre du jury de Cannes en 1967.

Il détient le record de durée de projection pour 17 de ses films au Radio City Music Hall avec 85 semaines.

Posté par CINELOVER à 06:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :