Fred Zinnemann

 

(1907-1997). Il est né à prés de Vienne en Autriche. Son père est médecin. Il fait des études de droit qu’il abandonne pour intégrer une école de cinéma à Paris. Il se rend ensuite à Berlin pour occuper un poste d’assistant opérateur, puis d’assistant réalisateur sur 5 films entre 1930 et 1936. Il sera également acteur dans 3 films. Quand le parlant arrive, il migre aux USA à la MGM. Il a tourné son premier film en 1930 : Les hommes du dimanche suivi de : Les révoltés d’Alvarado en 1936, puis, il ne tournera que des courts-métrages documentaires jusqu’en 1942 où il tourne : L’assassin au gant de velours, avec Van Heflin, qui est son premier film aux USA, suivront : Les yeux dans les ténèbres, La septième croix avec Spencer Tracy, Les anges marqués avec Montgomery Clift, Acte de violence avec Van Heflin et Robert Ryan, C’étaient des hommes avec Brando, Térésa. En 1951, il tourne un court-métrage : Benjy qui lui vaudra l’ »Oscar » en 1952. Il réalise ensuite : Le train sifflera trois fois, un chef d’œuvre absolu avec Gary Cooper et Grace Kelly, film qui se déroule en temps REEL! Suivra : Tant qu’il y aura des hommes avec Burt Lancaster et Montgomery Clift, un autre chef d’œuvre qui lui vaudra l’ »Oscar » en1954 (Ce film obtiendra 7 « Oscars »), Oklahoma, Une poignée de neige, Au risque de se perdre avec Audrey Hepburn, Horizons sans frontières avec Robert Mitchum, Et vint le jour de la vengeance avec Gregory Peck, Anthony Quinn et Omar Sharif, Un homme pour l’éternité qui lui vaudra deux « Oscar » en 1967 (Film et réalisateur), Chacal, un excellent thriller sur une tentative d’assassinat du Général de Gaulle avec un superbe Michael Lonsdale, un excellent Edward Fox et Adrien Cayla-Legrand dans le rôle du Général , Julia avec Jane Fonda et Jason Robarts, Cinq jours-ce printemps là avec Sean Connery est son dernier film en 1982.

Il a été membre du jury à Cannes en 1961

Il a obtenu la nationalité américaine en 1936.